Une astuce pour apprendre une nouvelle langue plus facilement

L’avènement du numérique a révolutionné les méthodes d’apprentissage, donnant aux apprenants l’accès à différents types de supports. Selon une nouvelle étude, toutefois, il n’y a pas mieux que la manière traditionnelle, du moins pour maîtriser une nouvelle langue. L’apprentissage par l’écriture manuscrite serait ainsi plus efficace et plus rapide que la dactylographie.

D’après les auteurs de la recherche, les résultats justifient, auprès des parents et éducateurs, l’utilité pour l’élève de passer du temps à écrire à la main.

Une jeune femme en train d'écrire
Image par Free-Photos de Pixabay

Quarante-deux adultes volontaires ont participé à l’expérience. Chacun d’entre eux a eu la même instruction : apprendre l’alphabet arabe à partir de zéro. Les scientifiques les ont néanmoins séparés en groupes. Certains d’entre eux devaient apprendre en écrivant sur un papier, tandis que les autres devaient taper sur un clavier ou regarder et répondre à des instructions vidéo.

La conclusion de l’étude est claire, l’écriture manuscrite présente des avantages en ce qui concerne la lecture, l’orthographe et la compréhension. Les chercheurs ont ensuite cherché à savoir si elle procure d’autres atouts par rapport aux autres méthodes.

A lire aussi : Le mystère des langues fissurées

L’écriture permet d’ancrer solidement les connaissances

D’après les résultats de l’étude, publiés dans Psychological Science, l’écriture permet, non seulement d’apprendre plus vite, mais aussi de développer d’autres facultés. Les personnes du groupe ayant appris par la méthode traditionnelle ont été capables d’appliquer leurs nouvelles connaissances dans d’autres domaines. Concrètement, elles étaient plus aptes à manier les lettres, mots et phrases pour en créer d’autres par rapport au reste des participants.

Il semblerait, par ailleurs, que l’écriture permet d’ancrer solidement les nouvelles connaissances dans le cerveau.

“La principale leçon est que, même s’ils étaient tous bons pour reconnaître les lettres, la formation par l’écriture était la meilleure pour tous les autres critères.”

Robert Wiley, chercheur en sciences cognitives de l’université de Caroline du Nord, à Greensboro

A lire aussi : Mais au fait, quelle langue parle Leeloo dans Le Cinquième Elément ?

Un rappel pour les parents et éducateurs

Il y a lieu de noter que les autres méthodes d’apprentissage n’étaient pas inefficaces. Néanmoins, ceux qui ont appris par l’écriture ont eu besoin de moins de séances pour atteindre les niveaux attendus.

En outre, l’échantillon de 42 participants n’est évidemment pas suffisant pour s’en tenir avec certitude aux résultats. Les auteurs se sont néanmoins montrés confiants en ce qui concerne les conclusions de leurs travaux. Ils ont d’ailleurs souligné que, même si l’étude n’a concerné que des adultes, les conclusions sont valables pour les enfants.

“La question qui se pose aux parents et aux éducateurs est de savoir pourquoi nos enfants devraient passer du temps à écrire à la main. De toute évidence, vous allez devenir meilleur en écrivant à la main si vous le faites. Mais puisque les gens écrivent moins à la main, alors peut-être que ça intéresse qui ?”

Brenda Rapp, spécialiste des sciences cognitives à l’université Johns Hopkins