Asus ne produira plus de netbooks

Le couperet est tombé, froid, implacable, Asus a décidé de mettre un terme à sa production de netbooks. Les Eee PC ont donc vécu, le constructeur qui a inventé la notion même de netbooks a décidé de tourner la page et de se concentrer sur des secteurs plus rentables, plus juteux. Vous l’aurez compris, il s’agit bien évidemment des tablettes et, plus précisément, de la gamme Transformer. Mieux, selon toute vraisemblance, d’autres constructeurs pourraient en faire autant, à commencer par Acer. Pas la peine d’être un génie pour comprendre que les netbooks sont morts. Remarquez, on s’en doutait depuis un moment mais, cette fois, c’est donc officiel.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tout premier netbook n’était pas un Asus. Comme on l’apprend sur la Wikipédia, c’est Psion qui a été le premier constructeur a utiliser ce terme en 1999. Intel, de son côté, s’est contenté de le remettre au goût du jour en 2008 et quelques mois après la sortie du tout premier Eee PC en 2007. Je me souviens d’ailleurs que j’avais lancé la Fredzone plus ou moins au même moment, et que tout le monde s’accordait à dire que les netbooks étaient une incroyable révolution. On en était tous fan, complètement fan et moi le premier.

Asus ne produira plus de netbooks

Et puis l’iPad est sorti en 2009. Je sais que tout le monde n’aime pas Apple – chacun a d’ailleurs parfaitement le droit d’avoir ses propes opinions – mais il faut quand même reconnaître que la Pomme a souvent eu le nez creux et encore plus avec sa tablette tactile. A partir de là, c’est un nouveau marché qui s’est créé, un marché qui a tout de suite fait auprès du grand public. Très vite, les netbooks sont devenus démodés, inutiles, presque honteux. Comment ? Un ordinateur portable avec un écran de 9 pouces ? Mais pourquoi tu ne prends pas plutôt un ïPad Georgette, hein ? Le netbook, les touches, elles sont petites. Sur une tablette, t’as pas de touches, c’est plus simple, c’est plus convivial !

C’est donc la fin d’une époque. On s’en doutait depuis quelques années, c’est vrai, mais ça fait quand même bizarre de savoir que plus aucun netbook ne sortira des usines d’Asus. Mine de rien, c’est une page qui se tourne.

Via

Mots-clés asusnetbook