Asus Padfone : un téléphone dans une tablette tactile

Elle sera officiellement dévoilée par Asus dans les jours à venir, à l’occasion du Computex 2011, mais on en parle déjà depuis plusieurs semaines et pas mal de photographies ont déjà circulé à son sujet. Des photographies pas toujours très claires, pas toujours très précises, mais PocketNow a corrigé le tir en publiant un peu plus tôt dans la soirée des clichés bien plus suggestifs de ce qui s’annonce comme un appareil particulièrement audacieux. Comme son nom l’indique si bien, le Padfone oeuvrera en effet sur le marché des téléphones portables et sur celui des tablettes tactiles…

Mais avant de rentrer dans les détails et de nous intéresser d’un peu plus près à ce produit, il est nécessaire d’insister sur un point très important, à savoir que nous ne savons rien des fonctionnalités qui seront embarquées dans le Padfone. Tout ce qui suit n’est donc que pure conjecture et il faudra par conséquent attendre l’annonce officielle du constructeur avant de savoir précisément ce qui nous attend. Annonce qui ne devrait d’ailleurs pas tant tarder que cela puisque le Computex commence dans quelques heures.

Cela dit, on sait au moins à quoi le Padfone ressemble. Comme vous pouvez le voir sur les photographies qui accompagnent cet article, cet étrange appareil se décline en réalité en deux produits. On trouve ainsi d’un côté un smartphone plutôt élégant et qui devrait en outre tourner sous Android (c’est ce que laissent présager les boutons situés en dessous de l’écran) et de l’autre, une tablette dotée d’une trappe dans laquelle ce dernier viendra se loger. Le tout semble particulièrement bien soigné et Asus a même poussé le vice jusqu’à percer un trou dans le couvercle du logement du téléphone afin que la tablette puisse profiter de l’appareil photo numérique qu’il embarque. Notons d’ailleurs que l’on trouve en facade un second capteur pour couronner le tout.

Une belle bête, c’est certain, mais il subsiste une question de taille. On peut en effet se demander si la tablette peut fonctionner sans le téléphone. C’est finalement là tout le coeur du problème. Si les deux appareils sont totalement indépendants l’un de l’autre, alors l’ensemble risque de coûter assez cher mais on obtiendrait du coût un appareil passe partout et pouvant convenir à bien des usages. Cela dit, pour minimiser les coûts et positionner plus facilement son produit, il est possible que le constructeur ait opté pour une solution plus facile et nécessitant moins d’investissement. Si c’est le cas, alors l’Asus Padfone pourrait se rapprocher un peu plus du Motorola Atrix, le clavier en moins.

Enfin, on ne va pas se perdre en hypothèses fumeuses, l’heure ne s’y prête pas vraiment, et on va se contenter d’attendre patiemment que tombe l’annonce du constructeur. Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est que le Padfone risque de faire sensation lors du Computex 2011. Mine de rien, un peu d’originalité, ça fait toujours du bien, d’autant plus qu’une initiative de ce genre ne manquera sans doute pas d’inspirer la concurrence. Finalement, c’est une toute nouvelle voie qui est en train de s’ouvrir au loin, une voie dans laquelle notre mobile prendra de plus en plus d’importance. Jusqu’au jour où il parviendra à supplanter nos ordinateurs.

Mots-clés asuspadfone