Asus plancherait sur une monstrueuse carte bi-GPU AMD Vega

Lancer une carte graphique de tous les superlatifs basée sur un duo de GPUs AMD, voilà qui sonne presque comme une tradition chez Asus depuis quelques années. La marque propose en effet depuis 2010, une lignée de cartes massives explicitement nommées ARES (dieu de la guerre dans la mythologie grecque), qui embarquent systématiquement deux processeurs graphiques de la firme rouge pour un maximum de puissance de calcul… et un maximum de Watts consommés.

Cette année, la société pourrait donc revenir avec un projet de cette nature, mais reposant cette fois sur les toutes nouvelles puces Vega, dévoilées récemment par la firme de Sunnyvale. Inutile de préciser que si tel est le cas, la nouvelle représentante de la gamme ARES serait juste monstrueuse. Dans tous les sens du terme.

AMD-Radeon-RX-Vega

Selon certains bruits de couloirs, Asus remettrait le couvert en dévoilant bientôt une nouvelle carte bi-GPU AMD Vega (probablement issue de la série ARES).

La rumeur d’une nouvelle carte bi-GPU en préparation chez Asus émane (comme souvent) du site WCCFTech, qui avance notamment que la société serait à l’oeuvre pour lancer son infernale création avant la fin de l’année.

Près de 25 téraflops de puissance, pour au moins 600 Watts de TDP. Qui dit mieux ?

Comme le précise le site, AMD a récemment indiqué à ses partenaires que toutes les libertés pouvaient être prises pour créer des cartes graphiques innovantes avec ses nouvelles puces Vega. Une information qui ne serait pas tombée dans l’oreille d’un sourd du côté de chez Asus.

La marque aurait en effet décidé de profiter au mieux de la liberté offerte par AMD pour créer une grosse carte embarquant deux puces Vega 10 XT (ou deux RX Vega 64 si vous préférez), pour des spécifications techniques tout bonnement ahurissantes.

Si ce Frankenstein de l’informatique voyait le jour (ce qui est fort probable), Asus pourrait alors se targuer d’avoir une carte graphique capable de développer une puissance de feu de près de 25 téraflops pour un minimum de 600 Watts en termes de consommation énergétique.

Sans surprise, le tout profiterait par ailleurs d’un watercooling par défaut (inévitable compte tenu des températures dégagées par une telle bestiole), et serait commercialisé en quantité limitée, à un prix que l’on imagine élevé (1400 euros environ si l’on se réfère aux tarifs de lancement des anciennes cartes ARES).