Attention à l’arnaque de WhatsApp Gold

WhatsApp Gold est de retour, toujours pour vous jouer de mauvais tours. L’hoax le plus connu de WhatsApp et consort refait effectivement parler de lui, au travers d’une nouvelle campagne malveillante. Plus que jamais, la prudence est donc de mise.

D’après Snopes, WhatsApp Gold a fait parler de lui pour la première fois durant l’été 2016. À l’époque, de nombreux utilisateurs de la solution avaient reçu un message leur proposant de migrer gratuitement vers une version premium de la célèbre messagerie.

Photo d’Alfredo Rivera – Pixabay.com

Relativement convaincant, le message s’accompagnait d’un lien renvoyant vers une page décorée aux couleurs de WhatsApp. Page sur laquelle se trouvait un bouton permettant de télécharger gratuitement ce qui n’était en réalité rien de plus qu’un malware.

WhatsApp Gold, genèse d’un hoax qui nous accompagne depuis longtemps maintenant

Les personnes à l’origine de cette campagne malveillante avaient bien fait les choses et WhatsApp Gold promettait ainsi d’accéder à de nouvelles fonctions premiums comme les appels vidéo ou encore de nouveaux emojis.

Ces arguments avaient fait mouche et de nombreuses personnes s’étaient fait avoir. Par la suite, la campagne a connu plusieurs déclinaisons, avec un fonctionnement identique. Certaines portaient sur un supposé WhatsApp Plus ou même sur un WhatsApp Pro, avec à chaque fois un lien renvoyant vers un programme malicieux.

En 2017, toutefois, la campagne a connu un nouveau tournant. Cette fois, elle évoquait une menace un peu différente. Le message parlait toujours de la fameuse version « Gold » de WhatsApp, mais il évoquait surtout une vidéo intitulée Martinelli. Une vidéo dissimulant un virus capable d’infecter un smartphone en seulement quelques secondes. Très alarmiste, le message évoquait même un malware impossible à supprimer.

À lire aussi : Certains liens TikTok circulant sur WhatsApp mènent à des virus

Une campagne déclinée à l’infini

Mais bien sûr, il s’agissait une fois encore d’un canular. Le virus en question n’existait pas et le message avait principalement pour but de pousser l’utilisateur à le relayer. Une manière comme une autre de faire le buzz, et peut-être aussi d’installer WhatsApp Gold dans l’inconscient collectif.

Née en Espagne, la campagne avait été dénoncée par la police nationale, mais elle avait ensuite migré dans le reste de l’Europe. Des messages similaires ont ainsi été relevés en France, mais aussi en Australie, où les autorités avaient une fois de plus été obligées de tirer la sonnette d’alarme.

Et depuis, plus rien. Du moins jusqu’à aujourd’hui puisqu’un de nos lecteurs nous a transmis un message nous informant… de l’arrivée d’un nouveau virus sur WhatsApp Gold. Cette fois, en revanche, le nom du virus n’est pas explicitement nommé.

À lire aussi : Voilà comment rester caché sur WhatsApp

Ne jamais cliquer sur un lien suspect

Le mécanisme reste par contre le même. Une menace grave, un clin d’oeil à la version premium de WhatsApp et la nécessité de relayer le message « à un maximum de personnes ».

En soi, il n’est guère surprenant de voir surgir une nouvelle variante de cette campagne. Encore moins sur une solution aussi populaire que WhatsApp.

L’occasion semble cependant bien choisie pour rappeler qu’il est préférable de ne jamais ouvrir les messages d’inconnus, et encore moins de cliquer sur les éventuels liens qu’ils peuvent contenir. Mais plus que tout, si vous êtes vous-même visé par une campagne de ce genre, alors assurez-vous de ne jamais la relayer à vos proches.

Car si vous n’avez pas cliqué sur le lien, il y aura peut-être une personne de votre entourage qui finira par tomber dans le panneau.

À lire aussi : Attention aux arnaques pyramidales sur WhatsApp

WhatsApp Gold fait encore parler de lui

WhatsApp Gold fait encore parler de lui