Attention aux agents pathogènes extraterrestres

Une nouvelle course à l’espace est actuellement en train d’avoir lieu. Mais cette fois-ci, il n’y a pas que les nations qui cherchent à envoyer leurs astronautes en orbite, ou encore sur une autre planète, un grand nombre d’entreprises privées sont aussi concernées. Cet engouement inquiète toutefois les scientifiques qui craignent qu’une erreur provoquée par la négligence ne cause un gros problème pour notre planète. Cette menace, c’est l’arrivée d’agents pathogènes extraterrestres sur Terre.

Dans ce contexte, les scientifiques exhortent les responsables à mettre en place des mesures basiques de biosécurité. En effet, si un organisme étranger arrive à rejoindre la Terre en se servant d’un vaisseau spatial comme moyen de transport, cela pourrait complètement détruire l’équilibre de notre planète.

Une scientifique travaillant dans un laboratoire
Crédits 123RF.com

Selon les scientifiques, les chances qu’un tel scénario arrive sont quand même très faibles. En effet, on n’a pas encore découvert de formes de vie extraterrestres pour le moment. Cependant, c’est une possibilité à laquelle il faudrait se préparer.

Le scénario le plus probable

D’après les experts, ce qui serait plus probable c’est le fait qu’un touriste de l’espace emmène un organisme terrestre avec lui dans l’espace. Cette situation présenterait également un risque significatif.

Selon des études effectuées sur le sujet, certains microbes peuvent subir des mutations génétiques rapides lorsqu’ils sont placés dans un environnement avec les mêmes conditions que l’espace. Par exemple, après avoir élevé 1000 générations d’Escherichia coli en microgravité, les scientifiques ont observé que la bactérie était devenue plus compétitive et avait acquis une résistance aux antibiotiques. Si une telle souche était ramenée sur Terre, cela pourrait sérieusement menacer la vie humaine.

Les mesures déjà en place

Selon les informations, le COSPAR ou Committee on Space Research a déjà mis en place un panel chargé de la protection planétaire. Aucun membre actuel n’a toutefois l’expertise nécessaire en ce qui concerne la science des invasions. D’après des biologistes australiens experts en invasion, nous avons besoin de protocoles sophistiqués pour prévenir une éventuelle contamination biologique. Ces contaminations peuvent provenir d’un environnement extraterrestre, mais l’inverse peut aussi arriver.

Les biologistes indiquent qu’une plus grande collaboration entre les experts en invasion et les astrobiologistes pourrait renforcer les protocoles internationaux existants se rapportant à la biosécurité planétaire.

Pour le moment, les protocoles de biosécurité ne sont pas encore tout à fait au point. L’on a par exemple détecté des souches bactériennes montrant des signes d’extrême résistance dans les « clean rooms » de la NASA où les employés assemblent les engins spatiaux. Si ces organismes arrivaient à aller dans l’espace, ils pourraient devenir encore plus virulents.