Attention aux arnaques sur Snapchat, elles pourraient vous coûter cher

Snapchat a beau être un peu moins populaire que ses concurrents, il peut tout de même compter sur une communauté forte, notamment chez les adolescents. Et comme tous les services populaires, il représente également un terrain de jeu idéal pour tous les arnaqueurs. Une Québécoise en a justement fait les frais.

Eva a dix-huit ans et il lui arrive parfois de se rendre sur Tinder pour faire de nouvelles rencontres.

Une femme se tenant le visage dans les mains

Photo de Anthony Tran – Unsplash

Plus tôt dans l’année, elle a justement croisé la route – virtuelle – d’un homme et les deux tourtereaux ont décidé de poursuivre leurs échanges sur Snapchat.

Une histoire qui a duré plusieurs mois

Les semaines passant, une véritable amitié s’est nouée entre eux. C’est du moins ce que pensait Eva.

En effet, de temps en temps, cette dernière voyait passer des annonces sur le profil de son nouvel ami. Des annonces évoquant des astuces pour gagner de l’argent rapidement et en toute légalité.

Intriguée, Eva lui a demandé de quoi il en retournait. L’homme lui a alors expliqué qu’il travaillait pour une entreprise de construction et qu’il avait mis au point un mécanisme financier consistant à virer une somme d’argent sur le compte de particuliers et à leur demander ensuite d’en retransférer une partie vers un autre compte. Le tout en s’octroyant une petite commission au passage, cela va sans dire.

Eva est bien entendu tombée dans le panneau et elle a alors transmis à l’homme les identifiants utilisés pour se connecter à sa banque en ligne, à la demande expresse de ce dernier. Bien sûr, la jeune fille avait pris les devants en transférant l’ensemble de ses fonds sur un autre compte, à l’abri.

À lire aussi : Attention aux arnaques pyramidales sur WhatsApp

Elle pensait son argent à l’abri

Sans surprise, l’escroc ne lui a pas transféré le moindre centime. En réalité, il a changé le mot de passe de son compte, ainsi que son courriel. Ensuite, il a contracté un prêt à la consommation en son nom, un prêt atteignant une somme de 7900 $.

L’ensemble de l’opération ne lui a pas pris plus de quelques heures.

Eva a bien tenté de faire annuler le prêt, en pure perte. La somme a bien été transférée et l’escroc l’a immédiatement retirée du compte, sans laisser la moindre trace. La jeune fille doit désormais rembourser le prêt.

Ces arnaques sont bien entendu légion sur la toile. La plupart du temps, elles sont faciles à déceler, mais les escrocs agissant en ligne déploient de plus en plus d’efforts pour manipuler leurs cibles et certains d’entre eux n’hésitent pas à les travailler pendant plusieurs mois en amont afin d’obtenir leur confiance. Ce qui a été le cas ici.

À lire aussi : Les clients Darty visés par une grosse arnaque

Mots-clés snapchat