Attention aux édulcorants artificiels !

Le sucre n’est plus utilisé comme ingrédient dans certains produits pour des raisons de santé. Cependant, les édulcorants artificiels qui le remplacent ne sont pas moins inoffensifs.

Du beurre de cacahuètes à la sauce marinara, on trouve du sucre ajouté même dans les produits les plus inattendus. Beaucoup de personnes ont recours aux fast-foods pour leurs repas. Comme ils contiennent souvent du sucre ajouté, ces produits alimentaires représentent une grande partie de leur apport calorique quotidien. Selon les nutritionnistes, la consommation de sucre est une cause majeure d’obésité et de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète de type 2. Les édulcorants artificiels ont alors progressivement remplacé le sucre dans la fabrication de nombreuses denrées alimentaires.

Le caddie d'un supermarché
Crédits Pixabay

La revue scientifique International Journal of Molecular Sciences a récemment publié un article qui soulève des inquiétudes concernant les édulcorants artificiels. Ces substances peuvent également causer de graves problèmes de santé, met en garde le papier.

A lire aussi : 8 aliments que vous pouvez manger après leur date d’expiration

Un sérieux risque pour le système gastro-intestinal

« La consommation d’édulcorants artificiels suscite de nombreuses inquiétudes, certaines études montrant qu’ils peuvent affecter la couche de bactéries qui soutient l’intestin, connue sous le nom de microbiote intestinal », a expliqué Havovi Chichger, auteur de l’article et maître de conférences en sciences biomédicales à l’université Anglia Ruskin au Royaume-Uni, dans un communiqué de presse.

Certains des édulcorants artificiels, dont le sucralose, l’aspartame et la très utilisée saccharine, peuvent potentiellement causer de graves problèmes de santé. Ces produits favorisent le développement de bactéries nocives pour notre paroi intestinale. Deux types de bactéries intestinales, E. coli et E. faecalis, peuvent devenir pathogènes suite à la consommation régulière de ces édulcorants. Les bactéries pathogènes se fixent, éliminent les cellules Caco-2 — qui tapissent les parois des intestins — et les remplacent.

La saccharine, le sucralose et l’aspartame favorisent la formation de biofilms, ce qui peut réduire l’efficacité des traitements antimicrobiens.

A lire aussi : Covid-19 : un lien surprenant avec le régime alimentaire ?

Deux canettes de boisson gazeuse diète suffisent

Des recherches antérieures ont montré que la bactérie E. faecalis traversant la paroi intestinale est à l’origine d’un certain nombre d’infections. Le phénomène peut provoquer la septicémie qui est un empoisonnement du sang. « Ces changements pourraient conduire à une invasion de nos propres bactéries intestinales et à des dommages à notre intestin, qui peuvent être liés à une infection, une septicémie et une défaillance de plusieurs organes », précise le professeur Chichger.

Les travaux du professeur Chichger et son équipe soulignent qu’il reste beaucoup de choses à découvrir sur les édulcorants artificiels de nombreux produits diététiques. La nouvelle étude démontre également que des recherches supplémentaires sont indispensables. On pourrait croire que seule une consommation abusive peut amener aux cas graves mentionnés dans le document. Cependant, une concentration équivalente à deux canettes de boisson gazeuse diète suffit à provoquer des complications, concluent les chercheurs.