Attention aux fausses applications Among Us !

La société de sécurité informatique Promon a publié un rapport mettant en exergue la réalité autour de l’application de jeu vidéo Among Us. Selon ce document, les pirates profitent de la popularité du titre pour nous tromper. Pas moins de 60 applications « imposteurs » circuleraient ainsi actuellement sur la Toile.

Sorti en juin 2018, Among Us est un jeu vidéo d’ambiance multijoueur en ligne. Très populaire auprès des jeunes, il serait malheureusement devenu un leurre. C’est en tout cas ce que suggère la firme de sécurité informatique norvégienne Promon qui a récemment publié les résultats d’une étude menée en collaboration avec Wultra. En analysant diverses sources provenant du web, ils ont découvert plus de 60 fausses applications. Ces dernières profitent de la popularité du titre pour cibler le plus grand nombre de personnes possible, notamment en se faisant passer pour l’application authentique développée et éditée par InnerSloth.

Crédits InnerSloth

Grâce à cette technique, les pirates réussissent à convaincre plus facilement les utilisateurs d’installer leurs programmes vérolés.

Des fausses applications contenant du code malveillant

Promon affirme que plus de deux tiers des fausses applications Among Us qu’ils ont détectées intégraient du code malveillant, donnant aux hackers la possibilité de contrôler les appareils sur lesquels elles sont installées. En général, les programmes contiennent des adwares, c’est-à-dire des virus dont le rôle est d’afficher automatiquement des fenêtres de publicité sur l’écran du smartphone ou de la tablette de la victime.

Pire encore, certaines applications découvertes injectent des logiciels malveillants capables de voler les informations bancaires et les données de connexion (noms d’utilisateur et mots de passe). Toujours selon Promon, les applications utilisent le vrai nom du package Android d’Among Us pour paraitre légitimes.

Plusieurs éditeurs impliqués

Au moins neuf éditeurs seraient responsables de la création et de la distribution de ces fausses applications Among Us. Elles sont proposées via des plateformes non officielles. Face aux dangers présentés par ces programmes malveillants, Promon et son partenaire Wultra recommandent alors de n’installer Among Us qu’à partir d’une source officielle telle que Google Play Store ou l’App Store.

Ces experts en cybersécurité invitent aussi les parents à faire preuve de vigilance, le titre étant particulièrement populaire auprès des jeunes et des adolescents. « Le problème est que ce jeu particulier est très populaire auprès des jeunes, qui ne se soucient généralement pas de la sécurité des applications mobiles et téléchargeront ce qu’ils pensent être une version légitime du jeu », a déploré Tom Lysemose Hansen, directeur technique de Promon.

En attendant, si vous avez un peu de mal à démarrer, sachez que nous avons consacré un dossier complet aux astuces à appliquer pour les premières parties sur Among Us.

Mots-clés among us