Attention, ça va couper ! Lundi. Internet.

L’Internet mondial va connaître lundi prochain une terrible coupure qui plongera plein d’ordinateurs dans la pénombre. Une coupure qui va peut-être même s’abattre sur votre foyer, vous déconnectant ainsi du reste du monde. Tout ça à cause d’un virus qui a beaucoup fait parler de lui l’année dernière, à savoir DNS Changer ! Oh, bien sûr, il ne s’agit pas d’une coupure mondiale, seuls 275.000 ordinateurs semblent être visés, mais il n’empêche que certains internautes risquent d’avoir une mauvaise surprise lorsqu’ils tenteront d’accéder à leurs sites préférés.

Attention, ça va couper ! Aujourd'hui. Internet.

Si vous n’avez pas suivi cette affaire, nous allons prendre le temps de rappeler les faits qui se sont produits l’année dernière. C’est effectivement à cette période que les autorités américaines ont découvert l’existence d’un virus particulièrement vicieux. Un virus du nom de DNS Changer qui, comme son nom l’indique, forçait les ordinateurs infectés à passer par de faux serveurs DNS. Des serveurs qui pouvaient ensuite afficher une tonne de pub, ou même les rediriger vers des sites non demandés. Bien heureusement, Jack Bauer est intervenu et, à l’aide d’un simple tournevis, il est parvenu à arrêter les vilains développeurs qui avaient conçu ce virus. Là, le gouvernement américain a pris la décision de remplacer les faux serveurs DNS par leurs propres équipements afin de ne pas handicaper les ordinateurs infectés.

Mais voilà, lundi prochain, Obama et ses amis vont déconnecter ces serveurs. Ce qui veut donc aussi dire que toutes les machines connectés à ces DNS fantoches vont se retrouver coupées du web. D’après les dernières estimations, seules 275.000 bécanes seraient encore infectées mais la votre en fait peut-être partie. Et si vous avez un doute, si vous tremblez à l’idée de ne plus pouvoir aller poker vos amis sur Facebook, alors sachez que vous trouverez à cette adresse un outil qui testera votre machine et qui vous indiquera si cette dernière est vérolée.

Cool, non ? Merci à Tom pour l’info en tout cas !

Via (Crédits Photo)

Mots-clés sécuritéweb