Attention, de nombreux faux sites d’e-commerce attendent le Black Friday !

Sur internet, on retrouve plus de 45% de la population mondiale, ce qui représente une part de marché très importante. Le e-commerce connait un essor galopant au point d’attirer des personnes malintentionnées qui veulent profiter de l’engouement du Black Friday pour s’enrichir illégalement.

Une bombe digitale sur le point d'exploser

Au cours des dernières années, un effectif pléthorique de sites web malveillants a fait leur apparition sur la toile chaque mois. Un chiffre hallucinant, qui bien sûr fait les choux gras des cybercriminels qui s’en mettent plein les poches.

Un rapport publié en 2020, par McAfee et le Centre d’études stratégiques et internationales (CSIS), montre que la cybercriminalité coûte au commerce international plus de 1000 milliards de dollars, soit plus de 1% du PIB mondial.

Un nombre alarmant de sites malveillants d’e-commerce depuis peu !

Le Black Friday n’est pas en marge de ces attaques cybercriminelles. Pour rappel, ce que l’on connaît aujourd’hui comme un évènement commercial mondial est une tradition d’origine américaine ayant lieu le vendredi de la 4ᵉ semaine du mois de novembre, au lendemain du Thanksgiving. Ce jour-là, d’importantes réductions sont faites sur les articles proposés dans les magasins ou plateformes de commerce en ligne. Ces promotions peuvent aller jusqu’à -60 % du montant normal.

Ce concept de Black Friday est proposé par de très nombreux sites de vente en ligne. Mais attention, dans le lot se trouvent un nombre élevé de sites malveillants dont l’objectif est de vous arnaquer tout simplement en vous attirant dans leurs filets par des tarifs très alléchants.

Depuis début octobre, le nombre de sites marchands malveillants a bondi à plus de 178 % par rapport à la moyenne de 2021.

Comment reconnaître ces sites escrocs et les éviter ?

La stratégie commune utilisée par ces sites est de proposer des réductions de plus de 80 % sur les produits de leurs plateformes. Ils capitalisent sur l’enthousiasme des consommateurs après avoir affiché des remises époustouflantes, dans le genre « trop belles pour être vraies ».

Pour se protéger contre ces sites d’achat malveillants et d’autres formes d’escroqueries de commerce électronique, le fournisseur de renseignements sur les cybermenaces Check Point Research propose ces quelques conseils :

  • s’assurer de magasiner directement à partir d’un site fiable ;
  • se méfier des domaines similaires ;
  • faire confiance à son instinct ;
  • rechercher l’icône de verrouillage et le ‘’S’’ en HTTPS dans la barre d’adresse du navigateur ;
  • se méfier des e-mails de réinitialisation de mot de passe, en particulier pendant la période des fêtes.