Attention, faire de l’exercice avec un masque serait dangereux

Depuis le début du déconfinement, les gens ont commencé à reprendre une vie normale. Pour autant, cela ne veut pas dire que le virus a disparu. Il est important de continuer à appliquer les gestes arrière et à porter des masques pour limiter les risques d’infection.

Avec ce retour à la normale, de nombreux administrateurs sportifs commencent à explorer les solutions qui pourraient leur permettre d’organiser de nouveaux événements sportifs et des séances d’entraînement pour leurs athlètes. Durant les séances de sport, les respirations sont plus fortes et cela peut augmenter les risques de transmission du virus.

Crédits Pixabay

La premier league de football envisage actuellement le port de masque durant les matchs. Toutefois, d’après une étude réalisée par la scientifique Lindsay Bottoms, de l’Université du Hertfordshire, cela pourrait être dangereux pour les sportifs.

Des exercices physiques plus difficiles

En théorie, le port de masque durant les rencontres sportives peut réduire les risques de contamination. En effet, le masque peut contenir la respiration des sportifs qui s’intensifie durant les efforts physiques. Néanmoins, en pratique, cela se complique un peu plus.

Selon cette étude publiée sur The Conversation, une personne aura plus de mal à faire des efforts, au cours d’un exercice d’intensité faible à modérée, si elle porte un masque. Cela devient encore plus difficile s’il s’agit d’exercices intensifs, comme le rugby ou le football, qui requièrent environ 40 à 100 litres d’air par minute.

À lire aussi : Une facture d’un million de dollars pour un malade guéri du Covid-19 aux Etats-Unis

Le danger est réel

Lorsqu’une personne fait des exercices intenses, ses muscles secrètent de l’acide lactique. C’est ce qui provoque la sensation de brûlure durant les efforts physiques. Cet acide est ensuite converti en dioxyde de carbone qui est expiré durant les exercices.

Avec un masque, une personne aura plus de mal à expirer le dioxyde de carbone. L’inhalation de ce gaz piégé dans le masque peut entraîner une réduction de la fonction cognitive et une augmentation du rythme respiratoire. D’après Lindsay Bottoms, il est important de mesurer tous les risques liés au port de masque durant un exercice physique intense.

En Chine, deux adolescents sont morts durant un cours d’éducation physique alors qu’ils portaient leur masque. Les résultats de leur autopsie n’ont pas encore été dévoilés, donc il est encore impossible de dire si les masques ont joué un rôle dans leur mort.

À lire aussi : Tous les groupes sanguins ne seraient pas égaux face au Covid-19

Mots-clés médecinesanté