Attention, le Blue Whale Challenge est arrivé en France !

Le Blue Whale Challenge est finalement arrivé en France. Face à la situation, le gouvernement et la police appellent à la plus grande vigilance. Plusieurs adolescents auraient même été pris en charge par des associations après s’être scarifiés. Chers parents, le moment est sans doute bien choisi pour avoir une discussion avec vos enfants.

Ce défi est apparu un peu plus tôt dans l’année en Russie et il a fait couler beaucoup d’encre depuis. Cela n’a rien de surprenant, car il serait à l’origine d’une centaine de suicides chez les adolescents.

Blue Whale Challenge

Le Blue Whale Challenge est finalement arriver en France.

Depuis, il s’est répandu à travers l’est du vieux continent et il a notamment frappé l’Ukraine.

Le Blue Whale Challenge serait à l’origine de plus d’une centaine de suicides

Le Blue Whale Challenge, ou “défi de la baleine bleue” en français, se répand essentiellement à travers les réseaux sociaux. Vkontake et Facebook ont été les plus touchés, mais ce défi ne se limite pas à ces plateformes sociales. Twitter et Snapchat sont aussi concernés.

Le concept est relativement simple. L’idée est en effet d’inciter les participants à relever cinquante défis à la suite, des défis qui ont uniquement pour but de les pousser à mettre fin à leurs jours.

Les défis demandés sont assez variés, mais les instigateurs de l’opération procèdent par gradation.

Les premières missions semblent ainsi anodines, mais elles sont uniquement destinées à mettre les participants en confiance. Après leur avoir demandé de dessiner des baleines bleues ou encore de se prendre en photo, les personnes se cachant derrière ce challenge les poussent à se brûler ou à se scarifier.

Ensuite, lorsque les participants arrivent au niveau 50, ils doivent se suicider soit en se pendant, soit en se jetant par la fenêtre.

Après la Russie et l’Europe de l’Est, c’est donc au tour de la France d’être touchée par ce challenge stupide et dangereux. D’après les autorités, deux adolescentes résidant dans les Hauts-de-France auraient en effet été entraînées dans le défi un peu plus tôt dans le mois. L’une d’entre elles avait même atteint le niveau 45.

Fort heureusement, elle a fini par se rendre compte de la dangerosité de la situation et elle s’est alors confiée à l’infirmière de son collège. Cette dernière en a immédiatement référé à ses supérieurs et ces derniers ont tout de suite pris contact avec les parents de l’élève, mais également avec des associations locales spécialisées dans la prise en charge de personnes suicidaires.

Les autorités tirent la sonnette d’alarme

Alertée elle aussi, la gendarmerie a rapidement publié un message de mise en garde sur ses profils sociaux afin d’avertir les parents. Le Ministère de l’Éducation nationale n’a pas non plus tardé à réagir et il a ainsi envoyé un communiqué à tous les recteurs de France afin qu’ils puissent prendre des mesures adaptées.

D’après le JDD, d’autres signalements auraient eu lieu depuis, notamment dans les académies de Lille, de Lyon et de Versailles. Toutes les régions sont donc concernées.

Toutefois, malgré les précautions prises, plusieurs adolescents ont mis fin à leurs jours après avoir participé à challenge. En fin de semaine dernière, un garçon de 15 ans s’est ainsi jeté du septième étage d’un immeuble en essayant de relever un de ces défis. Une semaine plus tôt, c’est un adolescent rémois qui a été retrouvé mort, pendu, chez lui.

Les internautes ont eux aussi pris les choses en main. Certains ont ainsi créé de fausses pages consacrées au Blue Whale Challenge afin d’attirer les jeunes en souffrance pour les prévenir de la dangerosité de ce défi. D’autres ont même créé le Pink Whale Challenge pour faire office de contrepoids. Contrairement au challenge de la baleine bleue, ce dernier pousse en effet les participants à accomplir 50 défis positifs en cinquante jours afin de retrouver foi en l’avenir.

Les réseaux sociaux ont eu aussi commencé à réagir. Instagram, par exemple, diffuse un message d’avertissement lorsque les utilisateurs tapent des mots-clés relatifs au challenge.

Mots-clés web