Au Chili, des gens ont pris des selfies avec le cadavre d’une baleine

Le Chili est en émoi suite à la publication sur les réseaux sociaux de plusieurs selfies et photos prises par des habitants et des touristes en visite à la plage de Punta Delgada. Les images montrent en effet des gens posant aux côtés du cadavre d’une baleine bleue.

Punta Delgada est une toute petite ville de moins de deux cents habitants située à l’extrémité sud du Chili, non loin de la frontière séparant le pays de son voisin l’Argentine.

Selfie Baleine

La localité est connue pour son terminal de ferries, un terminal permettant aux habitants et aux touristes en visite dans la région de franchir le détroit de Magellan pour atteindre la Grande Île de Terre de Feu.

Une baleine échouée sur les côtes chiliennes

Plus tôt dans la semaine, une baleine bleue s’est échouée sur une des plages situées à proximité de la localité.

Intrigués, de nombreux passants ont approché l’animal afin de s’enquérir de son état de santé. Contre toute attente, plusieurs personnes ont alors profité de l’occasion pour capturer des selfies en posant aux côtés du cadavre.

Certaines de ces photos ont fini sur les réseaux sociaux et l’une d’elles montrait même deux femmes posant sur le corps de la baleine morte.

Cette image n’est pas passée inaperçue et elle a suscité une véritable levée de boucliers de la part des internautes. L’affaire a très vite commencé à prendre de l’ampleur et elle s’est par la suite retrouvée en une de plusieurs médias et chaînes de télévision locales.

Le hasard ne faisant pas toujours bien les choses, ces photos ont en effet été prises quelques heures à peine avant la commémoration de la Journée mondiale des baleines, une commémoration organisée lundi.

Des selfies qui ne passent pas

Il faut effectivement rappeler que si les baleines bleues abondaient au début du vingtième siècle, les chasses organisées par les baleiniers ont amené l’espèce au bord de l’extinction. En 1966, la communauté internationale a donc signé un traité afin de protéger l’espèce. Toutefois, en dépit des actions entreprises depuis, l’espèce reste menacée et on dénombrait ainsi en 2002 entre cinq et douze mille baleines bleues à travers le monde, des baleines réparties en cinq groupes principaux. Des chiffres inquiétants, d’autant que l’espèce comptait plus de deux cents mille individus avant les chasses organisées au vingtième siècle.

Les autorités ont bien entendu envoyé une équipe sur place afin de mener l’enquête et de déterminer les causes de la mort du spécimen échoué.

Pour le moment, les examens menés par les biologistes n’ont rien donné. D’après les premières analyses, la baleine était en parfaite santé avant de s’échouer et elle ne présente aucune blessure apparente.

Mots-clés selfies