Au Danemark, il existe une ville jardin où les maisons font la ronde

Il existe à travers le monde de nombreux chefs-d’œuvre architecturaux devant lesquels on reste sans voix tant ils sont bien conçus. Grâce à la photographie aérienne et aux satellites, on a la possibilité de voir avec quelle ingéniosité ces bâtiments ont été disposés.

Un de ces sites fascinants est la ville de Brøndby Haveby ou Brøndby Garden City, qui se trouve juste à la périphérie de Copenhague, au Danemark. Cette « ville jardin » regroupe de nombreux jardins communautaires connus pour leur architecture circulaire unique.

Une fleur dans un jardin

Crédits Pixabay

Une ville qui unit ses habitants autour du jardinage

Les maisons de Brøndby Haveby s’étendent sur de grands terrains verdoyants qui permettent aux habitants de s’extirper du bruit et de la surpopulation de la ville. L’endroit est également parfait pour ceux qui veulent s’adonner au loisir de la culture des plantes et de l’agriculture. L’idée de « ville jardin » a été approuvée en 1964 lorsque la municipalité de Brøndby a décidé de créer un espace réservé aux jardins familiaux. Les cercles fascinants ont alors commencé à apparaître dans la région.

Les architectes de Brøndby Haveby n’ont pas choisi ce type d’arrangement par accident. L’idée derrière ces cercles est simple: augmenter l’interaction sociale entre ceux qui louent les jardins. C’est Erik Mygind, architecte de jardin, qui a eu l’idée de disposer les maisons dans des cercles ressemblant à des tours rotatives. Une réunion avait été organisée à l’époque pour permettre à Mygind d’expliquer son idée de placer les jardins dans un rond-point et faire en sorte que les haies des maisons convergent vers ce point central.

Mygind s’est inspiré des vieux villages où les gens se rencontraient au puits situé au centre du village et profitaient pour échanger des nouvelles.

Une architecture bien pensée

La ville-jardin de Brøndby compte 284 jardins situés sur de magnifiques terrasses, avec 24 pavillons de jardins dans des colonies s’étendant chacune sur une superficie d’environs 400 mètres carrés. Les maisons varient en taille, mais elles ne doivent pas faire plus de 50 mètres carrés. Les haies sont inclinées vers le centre, de 180 à 80 cm, afin que la lumière du soleil puisse atteindre les plantes à leur extrémité.

La municipalité a par ailleurs fixé des limites pour contrôler les prix de revente des jardins, histoire d’éviter les excès des anciens locataires. Les jardins de Brøndby Haveby sont célèbres aujourd’hui dans le monde entier grâce aux magnifiques photos aériennes et satellite de la ville disponibles sur Internet.

View this post on Instagram

The Round Gardens 🍀🌳 // Unreal how my recent images from here went crazy viral… I put together this video to hopefully help everyone understand more about this phenomenon allotment gardens. These 12 circular community gardens were designed by the genius landscape architect Erik Mygind as a place where people can get away from the stresses of apartment living, plant some fruit trees and to relax on the weekend. Typical rent per garden is around $150/month. Due to zoning restrictions, people can only live on the property 6 months out of the year. The intention behind this unique layout was to mimic the traditional patterns of the 18th century Danish villages, where people would use the middle as a focal point for hanging out, mingle and social interchange between neighbors. To create somewhat of a privacy between each gardens, the bordering hedges are slanted towards the middle and being used for parking purposes as you can see from the video. Love it or hate it, I hope you'll enjoy this video & share it to those that take their backyard for granted 😊😁 #amazingdenmark .

A post shared by Henry Do (@henry_do) on

Mots-clés insolite