Au début de la production du film, la Paramount était satisfaite du design de Sonic

Le cas Sonic au cinéma aura fait couler beaucoup d’encre. A la sortie du premier trailer, les réactions furent violentes de la part des internautes face au design du célèbre personnage, sorte d’humanoïde très éloigné du personnage original. Car même si le but d’un film n’est pas forcément de copier le matériel de base (il s’agit après tout de médiums différents), le résultat final n’était pas des plus réussis. Fort heureusement pour les fans, la Paramount a décidé de modifier l’esthétique de Sonic – ce qui lui aura coûté environ 5 millions de dollars – tout en dévoilant une nouvelle bande-annonce plus réussie.

Et Max Schneider, l’un des hommes derrière ce nouveau design, est revenu sur ce changement en interview.

Première surprise : la Paramount semblait satisfaite du design de base !

Un studio qui voulait tenter le pari

Première révélation de cette interview de Max Schneider : la Paramount était satisfaite du design de base de Sonic, celui décrié par les fans lors de la première bande-annonce. Le studio trouvait convenable la façon dont le personnage était capable de s’intégrer dans le monde réel, comme chez les Tortues Ninja (même si le dernier film a reçu une mauvaise réception) ou encore Transformers.

Finalement, face à la grogne, la Paramount a changé son fusil d’épaule.

Seconde révélation : l’équipe se concentrait sur un nouveau design pouvant entrer en adéquation avec le précédent. L’inspiration était évidemment du côté de la représentation de Sonic dans les jeux vidéo. L’équipe n’a pas eu à modifier toutes les animations de base, mais en aura créé de nouvelles en plus d’un squelette 3D. Il s’agit, toujours selon Max Schneider, d’une fusion entre l’ancien Sonic et le nouveau. Les directives du réalisateur ont été suivies.

Autre point sur lequel l’animateur tente de rassurer : les équipes n’ont pas eu à subir de crunch. Beaucoup craignaient que les professionnels soient sous pression avec des heures supplémentaires pour sauver le film Sonic. Selon Max Schneider, ce n’était donc pas le cas.

Reste à savoir si ce changement de design sera suivi par un bon film. Car dans le passé, les adaptations cinématographiques de jeux vidéo n’ont pas été de grandes réussites.

Mots-clés filmsonic