Au fait, que ce passerait-il si le champ magnétique de la Terre disparaissait ?

La Terre est entourée par un champ magnétique qui résulte de l’activité du noyau terrestre. Ce magnétisme protège la planète des particules emportées par le vent solaire. Les calculs liés à la navigation sont basés sur ce phénomène. En outre, malgré l’absence de preuves formelles, les chercheurs pensent qu’il a pu jouer un rôle important dans l’évolution de la vie.

Or, d’année en année, depuis plus d’un siècle, il semble s’affaiblir.

Crédits Pixabay

Dans une récente étude, des scientifiques ont imaginé ce qui se passerait si le champ magnétique terrestre était absent. Selon l’équipe, la disparition de celui-ci pourrait provoquer des dégâts significatifs, comme la défaillance des réseaux électriques et satellitaires. Toutefois, du moins à court terme, les conséquences ne seraient pas apocalyptiques.

La recherche a été menée par John Tarduno, géophysicien à l’Université de Rochester. Les résultats ont initialement été publiés sur Live Science.

Une inversion du champ magnétique ?

D’après les experts, il est possible que le champ magnétique terrestre disparaisse. Toutefois, normalement, cela ne risquerait pas de se produire avant des milliards d’années.

Il existe un risque qui pourrait être imminent, mais très peu probable. Il s’agirait d’une inversion du champ magnétique. Ce cas s’est déjà produit il y a 780.000 ans, autour de l’ère de l’Homo erectus. Ce phénomène aurait comme conséquence l’alternance du Nord et du Sud.

Toutefois, il arrive aussi que le champ magnétique s’affaiblisse avant de se renforcer à nouveau. De plus, selon Tarduno, même si c’était le cas, « il y aura toujours un certain champ magnétique ; ce sera juste un champ magnétique très faible ».

Aucune boussole ne serait plus fonctionnelle

Selon l’équipe, avec un champ magnétique minimal, les aurores boréales et méridionales seraient visibles à des latitudes plus basses. En fait, ces phénomènes résultent de l’interaction entre les particules de vent solaire et la magnétosphère terrestre.

Par ailleurs, il y aurait une hausse de l’exposition de l’humanité au rayonnement ultraviolet et des risques de cancer cutané. « Bien que cela ne soit probablement pas totalement catastrophique pour la vie, il y aurait une dose de rayonnement beaucoup plus élevée au sol sans le champ magnétique », a déclaré Martin Archer, physicien du plasma spatial à l’Université Queen Mary de Londres.

Dans ce scénario, aucune boussole ne serait plus fonctionnelle. « Ça va juste pointer vers la [région du] champ magnétique le plus élevé », a expliqué Tarduno. « Celle-ci pourrait être très proche de vous, elle pourrait être très éloignée. »

Mots-clés terre