Au Ghana, un adolescent a construit une moto électrique en bois à énergie solaire

Vous rêvez d’une moto ou d’un scooter électrique, mais l’état de votre compte en banque vous dissuade de franchir le pas ? Aucun problème, il suffit de prendre l’exemple de Samuel, un adolescent originaire du Ghana. Ce dernier a en effet construit sa propre moto électrique en utilisant un cadre en bois. Elle est alimentée à l’énergie solaire et elle peut même jouer de la musique.

Repérée par Briefly, la vidéo de Samuel a été aperçue sur Instagram et elle a rapidement fait le tour du monde. Elle a également été reprise par de nombreux médias, qui ont tous salué la performance du jeune homme.

La photo d'une moto en bois
Image par Josch13 de Pixabay

Samuel, donc, cherchait depuis longtemps un moyen de transport passe-partout et facile à alimenter. Plutôt que d’attendre qu’une entreprise lui en propose un, il s’est mis en tête de se le fabriquer lui-même.

Il a fabriqué une moto solaire en bois

La tâche s’annonçait difficile, mais l’adolescent a réussi haut la main l’épreuve en concevant une moto électrique à énergie solaire.

Vous vous en doutez sans doute, mais cette fameuse moto n’a rien à voir avec les grosses cylindrées de Harley Davidson et des autres constructeurs spécialisés du marché. Samuel a en effet choisi des matériaux accessibles et faciles à trouver pour la construire.

Le cadre est ainsi fait en bois. Un bois qu’il a récupéré, nettoyé, taillé et assemblé tout en aménageant un large espace où s’assoir. Il a ensuite déniché les pièces dont il avait besoin pour assembler un moteur suffisamment puissant pour faire avancer le deux-roues.

A lire aussi : Bientôt des radars anti-bruits pour les voitures et les motos

Peu d’infos techniques

Peu de détails techniques ont cependant été donnés et on ignore les caractéristiques ou même la provenance de ce moteur.

L’essence étant coûteuse pour un adolescent, Samuel a eu l’idée d’alimenter son bolide avec des panneaux solaires. Une petite plaque a ainsi été placée à l’arrière du véhicule, reliée à la batterie. Encore une fois, le rendement n’est pas précisé et on ignore l’autonomie exacte de la moto, ou encore le temps qu’elle met pour être chargée.

Reste que le résultat a fait sensation. La moto de Samuel s’est en effet très vite retrouvée sur les réseaux sociaux et de nombreuses images ont commencé à circuler. Le président du Ghana a fini par avoir vent de l’histoire et il a décidé de récompenser Samuel en lui fournissant l’assistance dont il a besoin pour mener sa carrière.