Au Japon, les voitures volantes pourraient envahir le ciel d’ici 2023

Le Japon n’est jamais à la traîne quand il s’agit d’innover et d’être à la pointe de la technologie ! Le gouvernement japonais s’intéresse particulièrement au développement des véhicules volants et encourage fortement toutes les initiatives à ce sujet.

Eh oui, le Japon veut démocratiser les voitures volantes, et compte le faire à Tokyo pour commencer ! Pour ce faire, le gouvernement n’a pas hésité à débloquer d’importantes sommes d’argent pour soutenir les sociétés qui planchent sur des projets de voitures volantes.

Crédits Unsplash

En aidant à accélérer les recherches, le pays compte être le premier à proposer des voitures volantes comme solution de transport pour les particuliers ! Le but est de déployer des véhicules de décollage et d’atterrissage vertical (VTOL) dans le ciel de Tokyo d’ici trois ans.

Une start-up particulièrement prometteuse

Même si elles ne sont pas encore pour demain, les voitures volantes représentent un bon filon sur laquelle de nombreuses entreprises ont décidé de miser. Au Japon, la start-up SkyDrive est parvenue à tirer son épingle du jeu avec son prototype de véhicule eVTOL baptisé SD-XX.

La jeune pousse a récemment présenté le prototype : un deux places aussi grand qu’une voiture qui est capa able de voler jusqu’à 100 km pendant une dizaine de kilomètres. Pour ce faire, les quatre coins de l’appareil embarquent chacun une paire d’hélices qui lui permettent de se stabiliser et se diriger dans les airs. Et pour couronner le tout, la voiture volante est alimentée par une batterie électrique et non thermique.

SkyDrive a indiqué que le SS-XX est actuellement en phase d’essai, mais l’appareil a déjà fait ses preuves il y a deux ans en effectuant avec succès un vol à l’extérieur.

Des voitures volantes pour moins de trafic ?

Si le Japon s’intéresse autant aux véhicules volants, c’est aussi pour des raisons pratiques : les voitures eVTOL permettraient en effet de réduire les embouteillages. Elles représentent également une solution de transport efficace pour transporter des personnes ou des vivres en cas de catastrophes naturelles (ex : tremblement de terre…).

Comme l’explique Tomohiro Fukuzawa, le CEO de SkyDrive : « dans les pays développés, les voitures volantes auront pour vocation de réduire le trafic et d’intervenir en cas de catastrophe, tandis que dans les pays en voie de développement, elles sont plus susceptibles d’être utilisées comme un moyen de transport nécessitant beaucoup moins d’infrastructure. »

Si tout se passe bien, l’entreprise ambitionne de proposer des services de taxis aériens dans plusieurs villes japonaises d’ici 2023.

Mots-clés voitures volantes