Au Japon, on utilise un robot monstre pour faire peur aux ours

Les habitants de la ville de Takikawa, sur l’île d’Hokkaido, au Japon, ont fait appel aux nouvelles technologies pour éloigner les ours de leurs habitations. En cette période de l’année, ces animaux ont en effet tendance à se rapprocher des maisons pour chercher de la nourriture. Pour les effrayer, la municipalité a déployé un robot-loup plus vrai que nature.

Ce robot, baptisé Monster wolf, est équipé d’un capteur de mouvement qui est conçu pour se déclencher à l’approche d’un ours. Lorsque ce capteur est activé, les yeux du robot-loup s’illuminent grâce à des LED rouges. La machine émet ensuite des hurlements effrayants destinés à éloigner les ours.

Crédits Pixabay

62 de ces robots ont été déployés un peu partout au Japon.

Vers une cohabitation harmonieuse

Les Monster wolf ont été créés par la société Ohta Seiki, en collaboration avec les universités de Tokyo et d’Hokkaido. Leur installation a pour but de protéger les humains des éventuelles attaques d’ours. Yuji Ota, le dirigeant d’Ohta Seiki, espère que le déploiement de ces robots va permettre d’entretenir une cohabitation harmonieuse entre les habitants et les ours.

« Nous voulons faire savoir aux ours que les habitations humaines ne sont pas faites pour eux et contribuer à la coexistence  des hommes et des ours », a-t-il déclaré.

Yuji Ota est convaincu de l’efficacité de ces robots-loups.

« Si cela peut aider à créer un environnement dans lequel les ours et les habitants peuvent vivre ensemble, je serai très heureux. Nous avons inclus de nombreuses méthodes pour chasser les ours, je suis donc convaincu qu’elle sera efficace », a-t-il confié.

Un environnement plus sûr

Depuis la fin du mois de mai 2020, les apparitions d’ours dans la localité d’Hokkaido se sont faites de plus en plus nombreuses. D’après le Japan Times, 10 de ces animaux y ont été aperçus au cours de ces derniers mois.

Les autorités locales ont alors placé les robots-loups à l’extérieure du centre-ville. Les Monster wolf camperont sur place jusqu’à la fin novembre. Cette période marquera le début de la période d’hibernation. Les habitants d’Hokkaido se disent rassurés par la présence de ces robots. 

« Je me sens plus en sécurité avec ces robots qui s’assurent que la zone ne présente aucun danger avant que je m’y rende », a confié une résidente du nom de Yumi Angraini.

Mots-clés japon