Au Japon, Pokémon serait plus populaire que Mario

Une entreprise privée japonaise a conduit une étude afin de vérifier la popularité des symboles de différentes sociétés au sein du pays. Le constat le plus édifiant de cette enquête est probablement celui voulant que Pokémon soit davantage reconnu que Mario au pays du Soleil-Levant.

En octobre dernier, une enquête a été conduite au Japon par le Nippon Research Center (NRC), une entreprise locale privée, sur la popularité de symboles commerciaux. Parmi ceux-ci, comme le souligne VG247, on trouvait entre autres des mascottes et des personnages de jeu vidéo.

Un Game Boy Color et quelques cartouches, dont celle de Pokémon

Photo de Dimitri Houtteman – Unsplash

L’étude a été menée auprès de 1 200 personnes âgées de 15 et 79 ans et vivant sur l’ensemble du territoire japonais. Vous pouvez dès à présent consulter les résultats complets sur le site officiel du NRC, en japonais, ou bien patienter un instant pour les principaux enseignements de cette enquête, en français.

Pokémon davantage reconnu que Super Mario au Japon, mais de peu

L’enquête ne s’est pas cantonnée à des sociétés japonaises puisque les géants américains KFC et McDonald’s ont également été mentionnés. Et si l’on se concentre sur la partie du sondage où cinq personnages virtuels ont été présentés aux répondants, on s’aperçoit que Pokémon a obtenu le meilleur taux de reconnaissance et aussi le pourcentage le plus élevé d’impressions favorables.

Dans le détail, Pokémon figure donc en tête du classement des personnages les plus reconnus devant Super Mario Bros., Dragon Quest, LINE (application) et Final Fantasy. On notera que le leader affiche un taux de 83% contre 82% pour son dauphin, soit un infirme écart.

À lire aussi : Pokémon Epée et Bouclier, les détails du DLC

Dans le classement des impressions favorables, les trois figures aux meilleurs taux restent les mêmes, et LINE et Final Fantasy d’avoir échangé leurs places respectives. Et bien qu’apparaissant aux deux meilleures places, Pokémon et Super Mario Bros. présentent ici des taux favorables de 12 et 11%.

Des scores que l’on pourrait presque qualifier d’affolants si les jeux Pokémon et les différentes itérations de Mario, que ce soit sur mobiles ou consoles, ne connaissaient pas un succès plus ou moins insolent à chacune de leur sortie. Une situation qui pourra par exemple se vérifier une nouvelle fois si les rumeurs de remakes/portages Switch de Super Mario 64 et Super Mario Galaxy se vérifient.

Mots-clés japonmariopokemon