Au Japon, un train à grande vitesse capable de résister aux séismes

Le N700S, le nouveau train à grande vitesse du Japon, est désormais opérationnel sur la ligne Tokaido Shinkansen. Le véhicule associe confort et sécurité. Il promet notamment une résistance aux tremblements de terre.

En raison de sa position géographique, au confluent de quatre plaques tectoniques, le Japon est touché par un nombre important de séismes chaque année. Face à cette réalité, les autorités locales multiplient les efforts visant à atténuer les conséquences de ce genre d’évènement naturel qui peut parfois se révéler très dévastateur. C’est justement dans cette optique que le N700S a été créé. Il s’agit d’un nouveau train à grande vitesse exploité par la Central Japan Railway Co. (JR Central). L’engin est entré en service au début du mois. Il dessert la ligne Tokaido Shinkansen.

Capture YouTube

Pour l’heure, seuls quatre N700S sont opérationnels. L’équivalent japonais de la SNCF promet cependant de multiplier ce nombre par dix d’ici 2022.

Plus confortable

Tout a été pensé pour permettre aux voyageurs de se sentir à l’aise à bord du N700S. L’éclairage indirect à l’intérieur des wagons crée une atmosphère détendue, note Japan Times. JR Central a aussi opté pour des sièges inclinables qui peuvent être déplacés avec leur dossier afin que les passagers puissent mieux se reposer pendant les longs trajets.

Par ailleurs, les porte-bagages suspendus à bord s’allument à l’arrivée à chaque gare pour aider les voyageurs à ne pas oublier leurs affaires. À noter que par rapport aux générations précédentes, le N700S possède une tête plus profilée et anguleuse. Cette modification de conception contribue à l’atténuation des vibrations. Le nouveau train est donc moins bruyant.

Un accent sur la sécurité

Le N700S est doté de fonctions améliorées pour faire face aux situations d’urgence. Il possède par exemple un bloc de batteries lithium-ion qui sera utile pour atteindre une zone d’évacuation en cas de panne de courant due à une catastrophe naturelle.

Les trains qui, autrement, pourraient se retrouver coincés dans des tunnels pourront en conséquence circuler à faible vitesse jusqu’à la gare la plus proche.

Chaque wagon est en outre équipé de quatre à six caméras de sécurité, contre deux sur les modèles anciens.