Audi Q5, A6, A7 et A8 TFSI e ou quand Audi met un coup de collier sur l’hybride

Audi vient de dévoiler les détails sur quatre nouveaux modèles de voitures, qui viendront se rajouter à  sa gamme de modèles hybrides rechargeables : l’Audi Q5 TFSI e, l’Audi A6 TFSI e, l’Audi A7 Sportback TFSI e et l’Audi A8 TFSI e.

Désormais uniquement réservé aux véhicules entièrement électriques, l’inscription e-tron laissera donc la place à la signature TFSI e (Turbo Fuel Stratified Injection – electric), pour ces quatre modèles équipés d’un moteur à essence turbocompressé à quatre cylindres et d’un moteur électrique couplé à la transmission.

Audi Q5, A6, A7 et A8 TFSI e ou quand Audi met un coup de collier sur l'hybride

Crédits Audi

Prochainement dévoilées au salon de l’automobile de Genève, ces voitures électriques hybrides seront disponibles sur le marché, sur commande, un peu plus tard cette année.

Une autonomie électrique de 40 km en conditions réelles

Ces nouveaux modèles hybrides rechargeables vont embarquer une batterie Lithium-ion d’une capacité de 14,1 kWh qui sera installée sous le plancher du coffre de la voiture. La capacité de charge de la batterie fournira aux modèles une autonomie estimée à 40 km au moins, testée sous régime WLTP.

En prime, les quatre modèles disposeront en série d’une pompe à chaleur standard pouvant fournir 3kW de chaleur en utilisant seulement 1 kW d’électricité.

En ce qui concerne la recharge, l’opération pourra être effectuée à domicile via un câble domestique, sur les bornes publiques à l’aide d’un câble mode 3  ou encore en accédant au réseau payant de chargeurs du constructeur.

Conduite électrique oblige, les différents modèles hybrides vont proposer trois modes de conduite : un mode “EV” entièrement électrique, un mode “Auto” hybride entre les deux types de groupe motopropulseur (moteur à essence et moteur électrique), et un mode “économie d’énergie” (Hold).

En outre, le conducteur pourra également choisir parmi des paramètres de conduite (Confort, Efficacité, Auto et Dynamique), qui vont modifier la prise en main de la direction au profit de la conduite assistée, la réaction du système de suspension ou encore la performance de chaque groupe motopropulseur.

Deux sorties de puissance pour les quatre modèles

Trois modèles, à savoir le Q5 TFSI e , l’A6 TFSI e et l’A7 TFSI seront déclinés en deux versions, une version 50 TFSI e et une version 55 TFSI e.

La version 50 TFSi e correspond à un moteur électrique combiné à un moteur à combustion interne turbocompressé de 2 litres délivrant ensemble une puissance de 291 chevaux et un couple de 450 Nm.

Pour la version 55 TFSI e, ce sera le même moteur électrique, mais couplé à un moteur turbo V6  de 3 litres plus performant, délivrant une puissance combinée de 357 ch pour un couple-moteur de 500 Nm. Le moteur essence à injection directe sera monté sur une boîte de vitesse automatique à 7 rapports et à double embrayage S tronic, le même que pour la version 50 TFSI e.

L’Audi A8 TFSI e, à transmission intégrale et disposant cette fois d’une boîte automatique à 8 vitesses, sera quant à elle déclinée en deux versions, 55 TFSI e et 60 TFSI e.

La version 55 TFSI e embarquera la même configuration de la combinaison de moteurs que celle des modèles précédents, tandis que la déclinaison 60 TFSI e va embarquer plus de puissance avec 436 ch dans le ventre et un couple de 700 Nm.

Pour l’instant, aucune information n’a fuité concernant les prix auxquels ces différents modèles seront disponibles, mais on en saura surement plus lors du prochain salon de Genève.

Audi Q5, A6, A7 et A8 TFSI e ou quand Audi met un coup de collier sur l'hybride

Audi Q5, A6, A7 et A8 TFSI e ou quand Audi met un coup de collier sur l'hybride

Audi Q5, A6, A7 et A8 TFSI e ou quand Audi met un coup de collier sur l'hybride

Mots-clés audi