Affaire Austin Jones : le YouTubeur condamné à 10 ans de prison pour pornographie enfantine

En 2017, Austin Jones avait défrayé la chronique après avoir été accusé de pornographie pédophile. Le YouTubeur avait été arrêté pour détention et sollicitation d’images pédopornographiques pour ensuite être relâché sous caution. Près de deux ans après que l’affaire ait éclaté au grand jour, la star du web a plaidé coupable des accusations qui pesaient contre sur lui.

Austin Jones s’est alors retrouvé dans de beaux draps. En effet, le cabinet du procureur américain ne comptait pas le laisser s’en tirer facilement et exigeait une peine de prison de 11 ans pour celui qui a profité de la vulnérabilité de ses jeunes fans.

Prison Facebook

Crédits Pixabay

Austin Jones a répondu de ses actes devant le tribunal fédéral de Chicago et il a été condamné à 10 ans de prison.

Un YouTubeur qui a profité de sa popularité

Au moment des faits, Austin Jones était au sommet de sa popularité. Conscient que la majorité de ses fans était de jeunes filles mineures, le YouTubeur a voulu profiter de sa notoriété et de la naïveté de celles-ci.

D’après Megan Crepeau du Chicago Tribune, Austin Jones aurait demandé à six filles, mineures au moment des faits, de lui envoyer des vidéos à caractère sexuel. Le jeune homme, âgé actuellement de 26 ans, leur aurait entre autres demandé de s’habiller de façon très sexy et de lui montrer leurs parties génitales.

Des victimes inconscientes du danger qu’elles couraient

Évidemment, quand on idolâtre une personne, on a du mal à voir le tort qu’elle pourrait nous causer, et c’est ce qui est arrivé aux fans d’Austin Jones. Ce dernier a su toucher la corde sensible de ses petites abonnées en publiant un message dans lequel il expliquait qu’il voulait les aider à montrer leur talent.

Il a incité ces dernières à lui envoyer des vidéos de leurs performances en expliquant qu’il ne voulait pas qu’elles ratent une chance de se faire remarquer. Parmi ses fans, une d’entre elles s’est même montrée particulièrement flattée lorsque le YouTubeur l’a complimentée sur ses talents. Le jeune homme avait laissé entendre qu’elle avait du potentiel pour devenir modèle.

Après avoir plaidé coupable, Austin Jones a avoué que son intention n’était pas de montrer le talent de ses jeunes fans, mais de les exploiter à des fins sexuelles.

Mots-clés youtube