L’Australie a maintenant son dragon avec le fossile du Thapunngaka shawi

Récemment, des archéologues ont découvert les restes d’un reptile très similaire à un dragon, qui semait la terreur en Australie il y a des millions d’années avant nous. Baptisé Thapunngaka shawi, ce monstre fait partie du groupe des ptérosaures, les fameux dinosaures volants.

Selon les estimations des paléontologues, cet animal a vécu en Australie il y a 110 millions d’années. En étudiant le fossile retrouvé, les scientifiques affirment que l’animal était vraiment redoutable.

Un rendu présentant un Ptérosaure
Crédits Sebastian Ganso – Pixabay

Avec cette trouvaille, le groupe très fermé des ptérosaures anhanguerian accueille un nouveau membre. En effet, à l’instar du Thapunngaka shawi, les rares fossiles de ptérosaure anhanguerian retrouvés jusqu’à maintenant l’ont été dans le nord-est du Queensland.

Ce dragon faisait régner la terreur dans le temps

Selon Tim Richards de l’Université du Queensland (Australie), Thapunngaka shawi est l’animal le plus similaire à un dragon jamais répertorié. À l’instar des oiseaux, les os des ptérosaures sont très fragiles. Les paléontologues n’ont donc pu déterrer qu’une partie de la mâchoire inférieure de ce monstre.

Afin de reconstituer entièrement le ptérosaure, les chercheurs se sont donc aussi basés sur ce qu’on savait des membres de du groupe auquel appartient ce reptile volant.

Au final, les experts se sont retrouvés avec un reptile volant dont le crâne fait 1 mètre de long, riche de 40 dents bien tranchantes. Pour dire que le Thapunngaka shawi faisait vraiment peur.

Un nouveau membre dans la famille des ptérosaures anhanguerian

Et grâce à une incroyable crête mandibulaire, il excellait dans l’art de voler. Ce qui lui permettait d’être un chasseur hors du commun. Selon les estimations, le Thapunngaka shawi pouvait atteindre 7 mètres de long, faisant de lui le plus grand ptérosaure d’Australie jamais répertorié.

Comme indiqué, la liste des dinosaures appartenant officiellement au groupe des ptérosaures anhanguerian est pour le moins courte. Avant la récente découverte Thapunngaka shawi, seuls deux reptiles volants ont eu ce privilège.

Et maintenant, grâce à ce nouveau fossile, dont l’étude est parue dans Journal of Vertebrate Paleontology, nos connaissances des ptérosaures anhanguerian australiens se sont grandement enrichies.

Mots-clés paléontologie