Australie : Deux personnes ont été envoyées à l’hôpital suite à l’attaque d’une baleine à bosse

Selon les informations du mardi 4 août dernier, deux plongeurs en apnée ont été hospitalisés après avoir été frappés par les nageoires d’une baleine à bosse. Les médias ont rapporté qu’il s’agissait d’une baleine femelle qui voulait protéger son petit.

L’incident s’est produit le samedi 1er août dernier au large des côtes australiennes, près de Ningaloo Reef. Cette partie de l’Australie occidentale est connue pour être un endroit prisé des touristes  voulant observer les animaux marins migrateurs, tels que les requins-baleines qui y arrivent en masse durant le printemps.

Crédits Pixabay

D’après le site d’information australien Perth Now, les plongeurs en apnée étaient en train d’observer une mère baleine et son petit en train de nager quand l’inattendu s’est produit. La baleine femelle a en effet commencé à montrer un comportement défensif et agressif envers les touristes et le drame est ensuite arrivé.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Un accident grave

La baleine femelle mesurait à peu près 15 mètres de long. Se mettant sur la défensive contre les visiteurs, elle a fouetté l’eau avec sa queue et a heurté une plongeuse de 29 ans. Cette dernière a dû être transportée par avion pour rejoindre un hôpital de Perth. Les ambulanciers ont déclaré qu’elle avait des côtes fracturées ainsi qu’une hémorragie interne. Sa situation était assez grave, mais il semblerait que son état était stable mardi dernier.

En ce qui concerne la deuxième victime, celle-ci a été frappée par la nageoire pectorale de la même baleine. Le choc a été si fort que les ischiojambiers de la nageuse ont été déchirés.

Un animal très protecteur

En Australie, il est interdit aux nageurs d’approcher à moins de 100 mètres des baleines. Les touristes participant aux excursions d’observation de baleines sont cependant autorisés à se rapprocher un peu plus des cétacés. Ningaloo est en ce moment le cadre d’un programme d’essai de sept ans sous la supervision du DBCA ou Department of Biodiversity, Conservation and Attractions australien.

Les accidents avec les baleines à bosse sont assez rares. Ces animaux peuvent toutefois devenir agressifs quand il s’agit de protéger leur progéniture. Parfois, les baleines femelles peuvent même se mettre en danger afin d’empêcher les requins affamés de s’en prendre à leur baleineau. D’autre part, il y a déjà eu des situations où des baleines ont essayé de protéger des phoques et des humains contre des prédateurs qui rôdaient autour.

Dans tous les cas, qu’il y ait autorisation ou non, il est recommandé de ne pas se rapprocher de trop près des baleines à bosse. Le DBCA a d’ailleurs indiqué que cela représentait « un risque inhérent » du fait qu’une baleine peut peser plus de 33 tonnes.