Australie : des scientifiques ont découvert que plus d’une centaine d’espèces ont disparu depuis 1788

Avec toutes les activités que les humains mènent sur la planète, la menace qui pèse sur la biodiversité devient de plus en plus inquiétante. Ces dernières années, de nombreuses espèces ont ainsi disparu en raison des différentes pressions qui ont pesé sur elles ou sur leur habitat naturel.

En Australie, la situation n’est pas meilleure que dans d’autres parties du globe, surtout au cours des 230 dernières années.

Crédits Pixabay

Un article basé sur une étude récente et publiée par John Woinarski de l’Université Charles Darwin et d’autres chercheurs dans The Conversation a confirmé que 100 espèces  australiennes sont maintenant éteintes alors qu’elles existaient encore en 1788.

Selon les scientifiques, ce nombre serait beaucoup plus élevé que ce qui a été déclaré dans les listes officielles.

Des listes différentes selon les entités

D’après l’article, le nombre d’espèces éteintes en Australie varie selon les organismes. Si le gouvernement fédéral a arrêté la liste des plantes et des animaux éteints à 92, il s’avère que certaines espèces existent encore dans le pays ou à l’étranger. De plus, 20 éléments de la liste sont en fait des sous-espèces.  En tout, seulement 60 des 92 espèces listées par le gouvernement sont vraiment éteintes.

Les différents États ainsi que chaque territoire disposent aussi de leur propre liste. Sur le plan international, l’IUCN ou International Union for Conservation of Nature a également une autre liste dans sa base de données appelée « Liste Rouge ».

Une mise à jour plus précise

La nouvelle étude rassemble toutes les informations présentes dans ces différentes listes. Les chercheurs n’ont cependant plus compté les espèces qui existent encore à l’étranger, celles qui ont été redécouvertes après avoir été considérées comme éteintes, ainsi que celles qui ne constituent plus des espèces valables, notamment à la suite de révisions taxonomiques.

En prenant en considération tous ces paramètres, les auteurs de l’étude ont recensé au total 100 espèces disparues depuis le début de la colonisation de l’Australie par les Européens. Selon l’étude, 10 % des espèces ayant disparu depuis 1788 sont des mammifères.

Bien que ce nombre semble déjà énorme, les chercheurs pensent que la réalité est encore beaucoup plus effrayante étant donné que la liste a été tirée des listes officielles uniquement. Selon eux, il est probable que beaucoup de cas d’extinction n’aient pas été enregistrés. Il se pourrait également que des espèces encore inconnues aient disparu sans avoir été découvertes.