Aux Etats-Unis, le CDC publie de nouvelles directives concernant le port du masque

Pour limiter la propagation du Sars-CoV-2 et de ses différents variants le port du masque est devenu une partie intégrante de notre quotidien. Bonne nouvelle pour les personnes correctement vaccinées, ces dernières peuvent maintenant s’en passer aux États-Unis. Et oui, le CDC (Center for Disease Control and Prevention) l’a officiellement annoncé.

C’est par le biais d’un tableau partagé jeudi 13 mai dernier que le gendarme américain des maladies a confirmé la bonne nouvelle. Selon cette agence, les données montrent clairement que les individus vaccinés comme il faut peuvent désormais se passer de masque.

Crédits Pixabay

Quant aux personnes non vaccinées, elles devront toujours en porter, afin d’éviter de contracter et de propager le virus.

Selon le CDC, on peut dire adieu aux masques après une vaccination complète

Selon le CDC, les individus qui ont reçu la deuxième injection d’un vaccin classique il y a plus de deux semaines ne craignent plus la COVID-19. Il en va de même pour ceux qui ont reçu la dose unique du vaccin de J&J. De ce fait, les personnes concernées peuvent se passer du port du masque.

Selon le tableau partagé par le CDC, que ce soit à l’extérieur ou l’intérieur, ceux qui présentent les caractéristiques précédemment décrites sont entièrement immunisés. Le CDC affirme qu’ils n’ont donc plus besoin de masque, même dans des endroits bondés et clos.

Rochelle Walensky, la directrice du CDC, l’a confirmé. Chaque individu vacciné, et respectant ce fameux délai de deux semaines, ne risque plus du tout de contracter la COVID-19. En gros, la vaccination est de ce fait synonyme d’un retour à un semblant de vie normale.

Les directives restent les mêmes pour les non-vaccinés

Les directives restent en revanche les mêmes, que ce soit pour les gens non vaccinés que pour ceux qui n’ont pas encore eu la deuxième dose. Le CDC conseille ainsi à ces personnes de continuer à porter le masque dans les endroits clos.

Pour rappel, le Sars-CoV-2 est capable de rester en suspension dans l’air, jusqu’à une hauteur de 1,8 mètre en milieu confiné. Donc, si l’on se fie aux directives du CDC, la vaccination reste la meilleure solution pour lutter contre la COVID-19.

Mots-clés CDCCovid-19santé