Avadon the Black Fortress, un RPG rétro pour iPad

Baldur’s Gate, Planescape Torment, Divine Divinity, Arcanum, ces titres doivent forcément vous parler, enfin surtout si vous tournez autour de la trentaine et que vous avez un long passé de gamer derrière vous. Ah, les joies de la 2D isométrique ! Ah, ces scénarios alambiqués et ces centaines d’heures de jeu ! A l’époque, nous n’avions pas de 3D, nous n’avions pas d’effets spéciaux de folie mais il n’empêche que nous avons vraiment passé de très bons moments à monter nos différents personnages. Et justement, si cette lointaine époque vous manque, alors Avadon the Black Fortress risque de vous plaire puisque ce RPG pour iPad reprend la plupart des codes de ces titres hors norme…

Avadon the Black Fortress, un RPG rétro pour iPad

Les codes, mais également l’interface. Une interface qui ne manquera pas de vous rappeler cette lointaine époque où vous arpentiez sans relâche les donjons les plus sombres de votre contrée. On retrouve en haut à gauche le portrait de son personnage accompagné de quelques boutons et de son niveau de vie et de mana, à droite nous avons la carte des lieux que nous sommes en train de visiter et tous les raccourcis se trouvent tout en bas de la fenêtre, ainsi que divers boutons vous permettant d’accéder à l’inventaire ou encore à la fiche du personnage. D’ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais le portrait du personnage m’a tout de suite fait penser à ceux de Baldur’s Gate.

Quant aux graphismes, c’est exactement la même chose. Avadon the Black Fortress joue la carte de la 2D isométrique à fond. Alors c’est sûr, si t’es habitué à te bouffer du titre next gen, tu vas sans doute t’étouffer dans ton vomi avant de tomber, inerte, sur la moquette de ta chambre d’adolescent mais il n’empêche que cette vue épique m’a toujours paru plus claire et plus précise que la fameuse vue à la troisième personne (ou même à la première). Question immersion, on est d’accord, la 2D isométrique est très limite mais pour être sûr de ne louper aucun coffre des baraques dans lesquelles tu te balades, et bien c’est juste génial.

M’enfin, en dehors de ça, il faut savoir que Avadon the Black Fortress propose un univers gigantesque et qu’il vous proposera de choisir entre quatre classes différentes. On trouvera bien évidemment une tonne de talents et de pouvoirs vous permettant de façonner votre personnage à votre goût et il sera également possible de finir le titre de plusieurs manières différentes. Et oui, car tous les choix que vous ferez auront forcément un impact sur le dénouement de l’histoire. Grosse pensée au passage pour Arcanum qui est, toujours de mon point de vue, l’un des meilleurs jeux de rôle de toute l’histoire. Pour le reste, c’est du traditionnel, on devra taper du mob pour décrocher de l’équipement top puissant et on pourra accomplir des centaines de quêtes pour progresser dans le jeu. En gros, donc, on tient là un vrai jeu de rôle du siècle dernier, avec tous les défauts et toute la richesse que cela comporte.

Notons pour finir que Avadon the Black Fortress vous coûtera 7,99 euros.

Mots-clés appleipadjeux