Avast passe à la caisse et rachète l’éditeur de CCleaner

Avast, la firme tchèque à l’origine du célèbre antivirus du même nom, est plutôt dépensière ces derniers temps. Après avoir lâché près de 1,3 milliard de dollars pour racheter 87,3 % de son concurrent AVG, la société basée à Prague s’est penchée sur le cas de l’éditeur anglais Piriform… et l’a également racheté pour un montant qui n’a toutefois pas été communiqué.

Si vous ne connaissez pas Piriform, sachez que vous avez probablement au moins un de ses logiciels d’installé sur votre ordinateur, l’éditeur londonien étant à l’origine de l’utilitaire de nettoyage CCleaner – très populaire sur Mac et PC. Un utilitaire qui risque fort – comme les autres logiciels de Piriform :  Recuva, Defraggler ou encore Speccy – d’être intégré à de nouvelles offres transversales aux différents services proposés par Avast.

avast-ccleaner

Le tchèque Avast, leader dans le monde de l’antivirus vient de racheter Piriform, l’éditeur britannique à l’origine du célèbre logiciel de nettoyage CCleaner.

La société tchèque a donc profité d’une somme 400 millions de dollars, restante après le rachat partiel d’AVG, pour acquérir l’éditeur britannique et ses différents utilitaires. Pourtant, aucune inquiétude à avoir pour les utilisateurs de CCleaner (notamment), puisque Avast n’a aucunement l’intention de le faire disparaître. Bien au contraire.

Une intégration tout en douceur est prévue par les responsables d’Avast

Comme le souligne Vince Stecklert (PDG d’Avast) dans son message de bienvenue à Piriform, les deux firmes ont en commun un modèle économique similaire, axé sur une offre gratuite de qualité, qu’il est possible de compléter par le biais de modules payants.

Vince Stecker précise aussi que faire dans le gratuit n’est pas dans leur esprit synonyme de proposer des services au rabais : “Nous croyons tous deux [Avast et Piriform] à la mise à disposition de produits gratuits de grande qualité. Les gens ne vont pas utiliser votre produit uniquement parce qu’il est gratuit, c’est même plutôt le contraire. Vous devez les convaincre que ce n’est pas parce que votre produit est abordable, qu’il est nul”.

Sur ce point les deux sociétés devraient s’entendre assez vite. Reste à savoir su l’utilisateur – lui – s’y retrouvera au bout du compte. À chaud on serait tentés de penser que oui, mais en réalité seul l’avenir nous le dira.

Mots-clés avastccleaner