Avatar 2 : quelle scène a été la plus difficile à tourner ?

Avatar 2, ou Avatar : la voie de l’eau, est un énorme succès critique et commercial. Sorti fin 2022, le long-métrage de James Cameron est encore diffusé au cinéma dans le monde entier. Il faut dire que cette suite attendue depuis plus d’une décennie mise sur des technologies visuelles révolutionnaires. C’est simple, le rendu de l’eau est tout simplement bluffant et représente la force d’Avatar 2. Forcément, tourner les scènes sous-marines a été un grand défi pour les équipes.

© 20th Century Studios et Walt Disney Studios Distribution

Lors d’une interview pour le Hollywood Reporter (via ScreenRant), le producteur d’Avatar 2, Jon Landau, nous dévoile quelle scène a été la plus difficile à tourner.

À lire aussi : Avatar dévoile les Windtraders, une nouvelle tribu présente dans les suites

La première baignade a demandé beaucoup de travail

Dans une très longue prise de parole que nous retranscrivons ci-dessous, Jon Landau a partagé plusieurs informations sur Avatar 2. Notamment la plus difficile des scènes à tourner avec toute la technologie que ce blockbuster implique.

Je vais parler de la scène que nous appelons la première baignade. C’est quand les enfants sautent dans l’eau pour la première fois et que nous emmenons le public avec eux. Nous revenons à des références filmées d’artistes aux Bahamas et celles faites dans le bassins de capture de mouvements. Nous sommes dans un domaine où les spectateurs savent que c’est réel. Si vous êtes dans un brasier, il y a du feu partout et les gens marchent sans être blessés, personne ne peut s’identifier à ça. Mais tout le monde a vu des images de gens dans l’eau, nous l’avons tous fait nous-mêmes. Nous avons filmé des références de tous les costumes sous l’eau et la façon dont ils bougent pour être sûrs que tout allait être authentique […] Il y a énormément d’émerveillement sur le visage de Kiri. C’est un moment que j’ai adoré, où elle tend la main et touche des éléments sous l’eau. C’est basé sur une expérience que nous avons tous fait ensemble dans le cadre de l’entraînement pour Avatar 2. Nous sommes allés à Hawaï faire une expérience sensorielle. Nous l’avons fait pour le premier Avatar mais uniquement dans une forêt tropicale. Pour Avatar 2, nous l’avons fait dans une forêt tropicale et dans l’océan. Les acteurs ont fait de la plongée sous-marine de nuit, dans le noir de l’océan, en profondeur, où tout ressemble plus à Pandora que la Terre. Sigourney Weaver [ndlr, qui incarne Kiri] a pu toucher les ventres des raies manta géantes. C’est le sentiment d’émerveillement qu’elle a alors transmis au public dans sa performance pendant la première baignade.

Jon Landau
YouTube video

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.