Avec cette application, les sud-coréens ont maintenant un permis de conduire en version numérique

Avec cette pandémie de COVID-19 que le monde traverse actuellement, être le moins possible en contact avec les différents objets du quotidien, d’autant quand ils peuvent être manipulés par des tiers, est devenu un réflexe.

Et dans cette optique, la numérisation de certains documents est une solution particulièrement prisée. Cette fois, en Corée du Sud, cette évolution s’applique sur les permis de conduire. En effet, en collaborant avec la KNPA (Korean National Police Agency), des opérateurs téléphoniques sud-coréens (SK Telecom, Korean Telecom et LG Uplus) ont mis au point un permis de conduire numérique.

Photo de Niek Verlaan. Crédits Pixabay

Annoncée depuis le mois d’octobre de l’année précédente, cette nouvelle technologie ne sera pour le moment utilisable qu’auprès des magasins de proximité gérés par les chaînes CU et GS25. En plus, ce nouveau type de permis de conduire sera approuvé en guise de pièce d’identité, même auprès des dépanneurs et lors des examens pour l’obtention permis de conduire.

Divers types de fraudes ont déjà été anticipés

À titre d’information, les opérateurs téléphoniques ont précisé que les bénéficiaires ne pourront utiliser qu’un seul et unique téléphone pour souscrire à ce service. Pour rassurer les utilisateurs, ils précisent qu’il n’y aura rien à craindre du côté de la confidentialité des données.

En effet, en plus d’être connectée aux serveurs d’authentification d’identité de la police sud-coréenne, ainsi qu’au système de permis de conduire de la Road Traffic Authority, cette nouvelle application profite de la sécurité de la technologie Blockchain.

Pour éviter toute tentative de falsification, ce permis de conduire numérique dispose également d’un système qui permet de le protéger contre la capture d’écran. Ainsi, lorsque l’application est ouverte, une couche d’animation se met en mouvement en permanence, sur l’écran du téléphone de l’utilisateur.

Un service tant pratique que sécurisé

Pour bénéficier de cette nouvelle technologie, les Sud-Coréens intéressés devront tout d’abord être abonnés à PASS, une application d’authentification d’identité destinée à vérifier les paiements par téléphones dont SK Telecom et d’autres opérateurs font usage.

Une fois inscrit, il n’y aura plus qu’à créer la version numérique du permis de conduire. Ce dernier disposera d’un QR code et de code-barres qui lui seront propres et qui permettront d’identifier son titulaire. Les codes seront aussi fréquemment renouvelés. Et bien sûr, la photo du titulaire sera affichée sur ce permis numérique.

Donc, plus besoin de se trimbaler avec un permis de conduire classique au risque de choper des microbes pas très amicaux.