Avec Clutter, Microsoft veut rendre Outlook plus intelligent

Microsoft veut nous aider à (re)prendre le contrôle de notre Outlook, et donc de nos courriers électroniques. Il vient effectivement de lever le voile sur un nouvel outil particulièrement prometteur. Clutter, c’est son nom, va ainsi nous permettre de nous concentrer sur l’essentiel en éliminant le bruit ambiant. Comment ? Tout est expliqué un peu plus bas dans l’article.

Avant d’aller plus loin, sachez que cet outil ne s’adresse pas à tous les utilisateurs. Loin de là même car il faudra impérativement disposer d’un abonnement sur Office 365 (éditions entreprises) pour pouvoir en profiter. Du moins pour le moment.

Clutter Outlook

Clutter, un nouvel ami qui vous veut du bien.

S’il fallait le présenter en quelques mots, et bien on pourrait dire que Clutter fonctionne un peu comme une seconde boite de réception. Une boite plus intelligente et surtout plus pertinente. Oui, et vous allez très vite comprendre pourquoi.

Un filtre intelligent, capable de créer des règles automatiques

Clutter n’aura pas pour vocation à afficher en enfilade, ou en liste, tous les courriels reçus sur votre compte. En réalité, il sera capable de faire remonter les messages les plus importants, et donc ceux qui nécessitent votre attention immédiate. Comme les mails de votre patron, de votre client, de votre femme ou de votre comptable, par exemple.

Mais pas forcément dans cet ordre, cela va de soi.

Bon et concrètement, ça fonctionne comment cette histoire ? Tout va dépendre de vos actions. La première chose que vous aurez à faire, ce sera de déplacer les messages importants dans ce nouveau dossier. L’outil va retenir vos choix et créer des règles automatiques dans la foulée. Il suffira donc de l’utiliser pour le rendre plus précis, et plus efficace.

Clutter sera désactivé par défaut sur tous les comptes. Si vous souhaitez en profiter, vous devrez donc aller fouiner dans les paramètres de votre boite pour l’activer. Lorsque ce sera fait, il sera disponible sur toutes les versions de la plateforme, y compris sur vos terminaux nomades.

Attention cependant car l’outil n’est pas encore disponible en Europe. Pour le moment, Microsoft a préféré se focaliser sur nos amis américains mais ce n’est qu’une question de semaines ou de mois avant que tout le monde puisse en profiter.

En attendant, si vous voulez en apprendre davantage à son sujet, je vous renvoie vers cet article.