Avec Codemoji, Mozilla vous aide à comprendre le chiffrement avec des emojis

Le chiffrement de nos communications et de nos données en général est une chose à laquelle il faudra accorder de plus en plus d’importance dans les années à venir. Si cela va à l’encontre des projets de loi de certains gouvernements, le chiffrement nous permet cependant de faire en sorte de rendre un message incompréhensible à quiconque n’est pas autorisé à le lire.

Pour certains, le chiffrement est même vital et, pour sensibiliser les foules, Mozilla a décidé de lancer Codemoji, une plateforme web qui va vous aider à comprendre comment le chiffrement fonctionne grâce à des emojis.

Codemoji

Codemoji, pour voir comment fonctionne le chiffrement

Vous allez ainsi pouvoir discuter de façon chiffrée et ludique avec vos amis.

Codemoji, pour discuter avec des emojis, et rien d’autre

Pour tester Codemoji, la première chose à faire est bien sûr de vous rendre sur la plateforme. Vous pourrez alors découvrir une interface découpée en trois panneaux principaux.

Le premier vous permet de taper un message quelconque, celui de votre choix. Il s’agit du message que vous souhaitez envoyer à un ami de façon chiffrée. Le second panneau vous permet de sélectionner un emoji. Enfin, le dernier panneau vous indique à quoi ressemble votre message original une fois chiffré avec des emojis.

Vous pourrez alors envoyer le message chiffré à un ami, sous la forme d’un lien. Il suffira alors à votre ami de sélectionner l’emoji que vous avez choisi, et il pourra alors découvrir le message original.

À ce stade, peut-être pensez vous que si une autre personne a accès au lien, alors elle pourra découvrir le message original. Tout le problème réside cependant dans le choix de l’emoji.

En fait, lorsque vous choisissez un emoji, vous choisissez en réalité ce qu’on appelle une clé de chiffrement. Cette clé va servir à générer le message chiffré, et chaque clé va générer un message différent.

Une plateforme pour comprendre les bases du chiffrement

Pour déchiffrer le message, le destinataire a besoin de cette clé. Si plusieurs centaines de choix s’offrent à lui, il n’a que peu de chances de tomber sur la bonne en y allant au hasard.

Codemoji représente donc la base du chiffrement. Bien sûr, la plateforme n’est là qu’à titre éducatif : plusieurs centaines de choix finalement, ce n’est pas aussi sécurisé que ça pourrait paraître. Dans la réalité, les algorithmes de chiffrement existants sont ainsi plus complexes et robustes. Mais au final, ils appliquent tous le principe de base de Codemoji.

Ah, et si vous voulez tester un déchiffrement, vous pouvez tenter de déchiffrer celui présent dans l’image illustrant cet article en suivant ce lien. Aller, un indice qui vous mettra (facilement) sur la voie : je suis un fruit adoré des singes, je suis, je suis, je suis ?

Mots-clés codemojimozilla