Avec Fetch, vous allez pouvoir connaître la race de tous les chiens croisés dans la rue

Microsoft Garage a encore frappé. Le laboratoire vient effectivement de lancer une nouvelle application expérimentale sur iOS et cette dernière ne manque pas d’intérêt car elle va vous permettre de connaître la race de n’importe quel chien grâce à une simple photo. Et attention, car Fetch (c’est son nom) s’accompagne aussi d’un service qui va vous aider à savoir à quel toutou vous ressemblez.

Comme indiqué à l’instant, Fetch est uniquement disponible en version bêta sur iOS et il est donc impossible d’en profiter sur Android ou même sur Windows Phone.

Fetch Microsoft Garage

Avec Fetch, vous allez tout savoir sur les chiens que vous croisez.

Son fonctionnement semble assez simple. Après l’avoir lancé, il faudra appuyer sur un bouton et prendre le chien de votre choix en photo.

Fetch est uniquement disponible sur iOS pour le moment

L’application affichera immédiatement sa race avec le taux de correspondance associé, en pourcentage. Si vous voulez en savoir plus, vous pourrez taper sur un bouton pour accéder à la fiche de l’animal et tout savoir sur son compte.

Le descriptif vous donnera de précieux renseignements sur son histoire mais également sur ses caractéristiques et sa personnalité. Il récupèrera aussi plusieurs photos en provenance de Bing Images.

En marge, l’outil propose aussi une fonction amusante qui consiste à afficher le chien qui vous ressemble le plus. C’est assez délirant et Microsoft Garage a même poussé le vice jusqu’à lancer un service en parallèle pour celles et ceux qui n’ont pas forcément d’iPhone à la maison : What-Dog.net.

Il exploite le même moteur de reconnaissance faciale de Fetch et il vous permettra lui aussi d’identifier la race d’un chien en vous appuyant sur une simple image. Si vous envoyez votre photo, alors il vous dira à quelle animal vous ressemblez le plus.

J’ai fait le test de mon côté et j’ai eu la surprise de constater que je ressemblais à un Golden Retriever. Magnifique, non ?

Tout le monde n’aura pas forcément l’utilité de cet outil, c’est vrai, mais il n’en reste pas moins redoutable et il fonctionne en plus très bien. Les algorithmes développés par Microsoft n’ont visiblement rien à envier à ceux de Google.

Mots-clés appleiosmicrosoft