Avec iOS 12, Apple envisagerait enfin de libérer le NFC

Apple propose le NFC depuis l’iPhone 6 sur tous ses téléphones, mais l’usage de la puce est fermement encadré par iOS et cette dernière sert ainsi essentiellement aux paiements sans contacts par Apple Pay. La prochaine version de la plateforme pourrait tout changer.

Ce n’est encore qu’une rumeur, mais iOS 12 pourrait en effet aller un peu plus loin en libérant ainsi l’utilisation du NFC et en rendant la puce exploitable par les applications tierces.

Selon The Information, le géant californien aurait en effet décidé de donner un peu plus de liberté aux développeurs.

Le NFC enfin libéré grâce à iOS 12 ?

Le NFC est une technologie assez particulière. Contrairement au WiFi ou au Bluetooth, elle n’offre pas un large rayon d’action et elle permet ainsi l’échange d’informations à une distance maximale de dix centimètres.

Toutefois, en dépit de cette limitation, la technologie a trouvé sa place sur le marché et elle est désormais utilisée par les accessoiristes pour nous aider à coupler plus facilement nos appareils connectés ou même par les entreprises spécialisées dans le transport public ou encore l’hôtellerie.

Certains établissements l’utilisent en effet comme une clé pour faciliter l’accès à leurs chambres.

Apple a commencé à intégrer des puces NFC à partir de l’iPhone 6, tout en restreignant leur usage au paiement mobile et plus précisément à Apple Pay. Il est ainsi impossible à l’heure actuelle d’utiliser cette puce dans d’autres cadres d’utilisation.

Une annonce pour la WWDC 2018 ?

Cela pourrait bientôt changer si l’on en croit les informations obtenues par nos confrères de The Information. D’après eux, la firme souhaiterait étendre les possibilités d’utilisation de sa technologie en la rendant exploitable par les développeurs et les éditeurs tiers.

Pour ce faire, Apple aurait tout simplement l’intention de leur proposer une API dédiée, une API donnant le plein contrôle sur la puce NFC placée dans les entrailles de ses smartphones.

Le principal intéressé n’a encore rien confirmé cependant et il faudra sans doute attendre la WWDC pour savoir si ces informations sont fondées. Attendu pour le mois prochain, l’événement se focalisera en effet une fois de plus sur les solutions et les kits de développement de l’entreprise.

Si cette dernière doit réellement dévoiler une nouvelle API, cette conférence de presse est en effet le meilleur moment pour le faire.

Mots-clés appleiphone