Avec le KunKun, vous allez enfin savoir si vous sentez mauvais

Konica Minolta a développé un appareil très surprenant. Le KunKun est en effet capable de récolter les odeurs corporelles de son propriétaire et de lui indiquer si elles sont agréables ou non.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais toutes les odeurs corporelles ne sont pas forcément agréables. Toutes les personnes prenant de temps en temps le RER ou le métro acquiesceront sans doute à la lecture de ces quelques lignes. Même chose pour le train, l’avion ou le bus. Sur ce terrain, tous les transports en commun sont en effet sur le même pied d’égalité.

KunKun

Envie de savoir si vous puez des pieds ? Il y a un appareil (japonais) pour ça !

La nature n’était pas toujours bien faite, il est souvent difficile pour un individu de déterminer si ses propres odeurs corporelles sont gênantes.

KunKun, un appareil capable d’évaluer notre odeur corporelle

Konica Minolta a donc eu l’idée de développer un appareil spécialement pensé pour la question : le KunKun.

L’appareil en question se présente sous la forme d’un boîtier ovale assez compact comportant une grille et plusieurs boutons. Il ressemble un peu à un dictaphone, mais il ne propose pas les mêmes fonctions.

Le KunKun embarque en effet un capteur capable de détecter plusieurs produits chimiques associés aux mauvaises odeurs. Des produits comme l’ammoniac ou même l’acide isovalérique. Grâce à lui, il pourra donc déterminer en toute objectivité si une odeur est agréable ou non.

Intéressant, mais ce n’est pas tout. Non, car l’appareil est aussi doté d’une puce de communication et il pourra donc envoyer toutes les données récoltées par le biais de son capteur vers… une application mobile installée sur le smartphone de l’utilisateur.

Le produit sera prochainement commercialisé au Japon

Plutôt complet, l’outil sera capable de noter son odeur et même d’afficher un graphique symbolisant sa composition. Le propriétaire du KunKun saura donc si ces odeurs corporelles sont agréables et il pourra agir en conséquence. Comment ? En mettant un peu plus de parfum ou même en allant carrément prendre une douche.

Daisuke Koda, un ingénieur travaillant pour Konica Minolta, a expliqué dans une entrevue menée par le Wall Street Journal que l’idée du KunKun était venue d’un groupe d’employés de sexe masculin. En discutant un matin autour d’un café, ils en sont venus à parler d’odeurs corporelles. Des odeurs pas toujours faciles à reconnaître. Ils ont alors eu l’idée de développer cet appareil. Les dirigeants de l’entreprise leur ont donné le feu vert quelques semaines plus tard.

En attendant, Konica Minolta a commencé à diffuser une publicité pour son nouveau produit au Japon et on peut dire qu’elle vaut vraiment le détour…

KunKun : image 1 KunKun : image 2