Avec Nanodrops, vous n’aurez bientôt plus besoin de vos lunettes

Cette nouvelle invention israélienne pourrait bien être la solution à tous les problèmes que rencontrent les personnes qui ont des problèmes ophtalmologiques. Des ophtalmologistes israéliens du Centre Médical Shaare Zedeks ont collaboré avec des chercheurs de l’Institut de Nanotechnologie et de matériaux avancés de l’Université de Bar-Ilan pour concevoir des gouttes oculaires qui pourrait améliorer la vue des personnes souffrant de myopie ou d’hypermétropie.

Ces gouttes ont été baptisées Nanodrops. Avant de les proposer au grand public, les chercheurs israéliens ont effectué des tests sur des yeux de cochon et ont remarqué qu’elles avaient réparé la cornée des cochons et que de ce fait, elles pouvaient en faire de même pour les humains.

Lentille Google

Grâce aux Nanodrops, ceux qui ont des problèmes oculaires n’auront plus besoin de lunettes, car elles pourront améliorer leur vision à court et à long terme.

Un nouveau concept pour améliorer la vision

Lors d’une interview accordée au Jerusalem Post, David Smadja, un des ophtalmologues qui a conçu les Nanodrops, a déclaré que ces gouttes oculaires sont « un nouveau concept pour corriger les problèmes réfractaires. » D’après le National Eye Institute, les enfants et les adultes pourront utiliser ces gouttes.

Selon l’institut, environ 5 à 10% des Américains souffrent de presbytie. Il est plus que probable de contracter ce problème oculaire si les deux parents souffrent de presbytie. La myopie quant à elle touche près de 42% des Américains âgés de 12 à 54 ans. Avec les Nanodrops, ces individus n’auront donc bientôt plus à se soucier de leurs lunettes.

Des essais cliniques en vue

D’après David Smadja, les Nanodrops ne corrigeront pas uniquement la cornée. Elles pourront également remplacer les lentilles multifocales. Cela permettra aux patients de se concentrer sur des objets se trouvant à différentes distances.

Pour ce faire, les personnes qui ont des problèmes de la vue devront télécharger une application sur leur téléphone et la lancer pour mesurer la réfraction de leurs yeux afin de créer un motif laser qui sera estampillé sur la surface de leur cornée.

Avant de lancer ces gouttes, les chercheurs effectueront des tests poussés pour s’assurer qu’elles ne seront pas toxiques pour l’être humain.