Avec OneDrive, Microsoft veut vous aider à gérer votre collection Pokémon Go

Pas moins de 151 Pokémon sont présents dans Pokémon Go. Autant de bestioles qui constituent l’entièreté de la première génération des monstres de poche, et qui peuvent rejoindre votre collection dans le jeu mobile. Mais gérer autant de monstres, ça fait beaucoup.

C’est pourquoi Microsoft a eu une idée, pour vous aider à gérer votre collection de monstres sur Pokémon Go, mais aussi et surtout pour promouvoir son service de stockage dans le cloud OneDrive.

Pokémon Go

Votre collection de Pokémon mérite les bons outils. OneDrive est-il l’un d’eux ?

Vous allez ainsi pouvoir déterminer sur n’importe quel terminal quels Pokémon vous manquent.

Gérez votre collection de Pokémon avec Microsoft OneDrive

Tout repose sur la fonctionnalité de stockage automatique dans le cloud des photos et captures d’écran prises avec votre smartphone sur lequel est installé Microsoft OneDrive. Une fonction que l’on retrouve aussi chez la concurrence et qui propose de sauvegarder automatiquement toutes vos photos.

Mais contrairement à la concurrence (pour l’instant), Microsoft a choisi de surfer sur le succès de Pokémon Go. Et pour cela la firme a mis à contribution sa branche Recherche afin qu’elle mette au point un système de reconnaissance de Pokémon.

Ainsi, chaque photo et capture d’écran uploadée sur votre compte OneDrive via le système d’envoi automatique est scannée. Si le service repère qu’il s’agit d’une capture d’écran (ou d’une photo prise avec l’application) contenant un Pokémon, alors l’image sera stockée dans un dossier spécial.

Microsoft <3 Pokémon Go

Toutes vos images liées à Pokémon Go stockées dans un seul et unique dossier, c’est déjà pratique. Mais Microsoft est allé encore plus loin puisque vous serez (normalement) capable de chercher un nom dans votre collection.

Vous serez donc en mesure de déterminer rapidement quels monstres manquent à votre collection, et ce sur n’importe quel terminal ayant accès à OneDrive. Autrement dit, tout ordinateur, smartphone ou tablette.

La fonctionnalité que propose Microsoft avec OneDrive ne va pas changer la face du monde, mais elle est tout de même intéressante. D’autant plus qu’elle montre bien l’influence de Pokémon Go qui touche n’importe qui, et aussi n’importe quoi : McDonald’s avec son partenariat, GameStop de façon indirecte ou bien Microsoft OneDrive qui essaie de gagner des utilisateurs.

Une chose est sûre : si le succès de Pokémon Go s’essouffle, ce ne sera pas pour tout de suite.