Avec Optane, Intel veut booster les PC récents dès avril

En développement depuis quelques années, la technologie Optane d’Intel est sur le point d’être commercialisée. Sorte de mémoire ultra rapide ayant pour but de booster les performances de nos disques durs (au point de les rendre plus véloces que des SSD), Optane pourrait bien révolutionner pas mal de choses dans nos machines d’ici quelques mois.

Pour l’heure la technologie mise au point par Intel (en partenariat avec Micron – maison mère de Lexar et de Crucial), ne sera toutefois pas dédiée à un quelconque stockage de données, son seul et unique but à l’heure actuelle étant d’améliorer les performances globales des PC les plus récents.

intel-optane

La technologie Optane d’Intel est une sorte de mémoire ultra rapide visant à donner un coup de fouet aux PC. Seul bémol : une machine récente sera nécessaire.

Ce sera en effet le point noir de la technologie, si Optane sera bien lancé sous forme de pièces détachées dès le 24 avril (la technologie se verra intégrée par défaut dans certains PC des grands constructeurs en deuxième moitié d’année), il faudra impérativement être détenteur d’une configuration récente pour en profiter : seuls les derniers chipsets Intel étant compatibles (Q270/250, B250, H270 et Z270). Du moins pour le moment.

Des modules 16 ou 32 Go pour donner du peps aux disques durs

Les modules d’Intel lancés en avril prochain proposeront donc des capacités de 16 et 32 Go pour des tarifs respectifs de 44 et 77 dollars (tablons sur 50 et 85 euros à la louche en France). Des modules Optane au format M.2 qui ne serviront que de mémoire cache pour épauler les disques durs traditionnels, souvent pointés du doigt en 2017 pour leurs performances limitées.

De ce côté Intel annonce des chiffres pour le moins attrayants, et promet de booster considérablement les interfaces I/O (entrée et sortie) des HDD jusqu’à atteindre des débits théoriques de 1,2 Go/s en lecture et 280 Mo/s en écriture. De quoi permettre à un PC (ayant Windows installé sur le disque dur) de démarrer deux fois plus vite et d’être jusqu’à 28% plus réactif selon Intel.

Une réactivité accrue des applications

Ces performances en hausse des disques durs permettraient en outre d’améliorer drastiquement la rapidité d’exécution de certaines applications (Outlook et Chrome étant annoncés 5 à 6 fois plus rapides avec Optane), mais aussi des jeux (qui profiteront alors de temps de chargement largement réduits et de démarrages nettement plus rapides).

De la même façon, les débits pour le stockage classique seront également améliorés et pourraient être jusqu’à 14 fois plus véloces.

Terminons en notant qu’Intel n’exclut pas la possibilité d’employer Optane avec des SSD et des SSHD. Dans le cas des SSD, Optane permettrait de contourner les limites imposées par la norme SATA en termes de débits de lecture et d’écriture.

Crédit illustration

Mots-clés inteloptane