Aviation : Boeing fait l’acquisition d’Aurora Flight Sciences

Boeing continue d’investir dans le secteur des avions autonomes. Il vient de racheter Aurora Flight Sciences et l’annonce a été faite à la rentrée. Cette acquisition a pour principal objectif de maintenir l’avionneur en lice pour la construction des avions de demain. Aurora est en effet une start-up spécialisée dans le domaine du pilotage électrique et autonome. Le groupe Boeing entend ainsi mettre au point des taxis volants et avions autonomes.

L’objectif de cette acquisition est d’arriver à concevoir un robot capable de seconder le pilote, voire même de prendre la place de celui-ci. Le robot pourrait ainsi faire face à toutes les situations possibles en cours de vol allant du décollage à l’atterrissage en passant par la gestion des cas critiques comme le dysfonctionnement de l’appareil ou le manque de combustible pouvant occasionner un crash.

Boeing Drone

L’acquisition d’Aurora Flight Sciences par Boeing est une tentative du groupe pour faire face à son concurrent européen Airbus.

Zunum Aero et Aurora pour se renforcer

Zunum Aero, une start-up financée par Boeing a fait voler son premier avion hybride électrique d’une autonomie de mille cent trente kilomètres.

Le jeudi 5 octobre dernier, cette jeune pousse a annoncé que la commercialisation se fera en 2022. La firme a également annoncé que ce modèle hybride sera destiné à parcourir de courtes liaisons.

De son côté, Aurora a également travaillé avec la DARPA. Au mois de mai dernier, ils avaient mené une expérimentation au cours de laquelle le robot Alias avait réussi à faire poser un monocouloir de Boeing sans aucune aide humaine.

Un système d’aviation avec de nombreux avantages

Les avions hybrides électriques de Zunum Aero pourront transporter douze personnes. De plus, ils ne décolleront que depuis de petits aéroports pour faire gagner du temps aux voyageurs. Cette filiale de Boeing assure déjà que le trajet allant de la ville de Boston à la capitale fédérale américaine de Washington sera de deux heures et trente minutes.

De même, au niveau du coût, la construction d’un avion de ligne électrique revient moins chère que celle d’un avion traditionnel. Au niveau écologique, on constate une nette réduction du niveau de dioxyde de carbone émis par l’avion électrique.

En d’autres termes, l’achat stratégique de Boeing renforce sa position dans le secteur de l’aviation.

Mots-clés aviationboeing