AXA redéfinit la publicité en l’intégrant à Ingress, le jeu mobile de réalité augmentée de Google

A priori, une compagnie comme AXA qui produit des assurances n’a pas grand chose à voir avec Ingress, le jeu de réalité augmentée que Google a mis au point au travers de son Niantic Labs. Et pourtant, pendant cinq mois, les joueurs d’Ingress ont pu découvrir une publicité d’un genre nouveau.

Inédite jusqu’alors, cette campagne de publicité aura été perçue par plus de quatre millions de joueurs à travers le monde, ce qui est plutôt ce qu’on pourrait appeler un bon résultat. Plus qu’une publicité, il s’agissait sans doute là pour Niantic Labs d’une expérience pour déterminer si un tel modèle de publicité était viable.

AWA dans Ingress

Pendant cinq mois, de véritables agences AXA physiques ont été transformées en portails d’Ingress. Autrement dit, des lieux dans lesquels les joueurs doivent se rendre pour en donner le contrôle à leur camp.

Pour l’occasion, l’équipe de développement d’Ingress a même créé un nouvel objet, le “Bouclier AXA” autour duquel a été créé un petit comte basé sur Roméo et Juliette, afin de susciter l’intérêt des joueurs.

C’est donc au terme de ces cinq mois d’expérience que Niantic Labs et AXA ont dévoilé les résultats. Ce sont donc ainsi plus de quatre millions de joueurs qui ont été exposés à la publicité. Parmi eux, 600 000 se sont physiquement rendus dans une agence AXA concernée et ont ainsi déployé plus de cinq millions de boucliers AXA.

Reste une question à laquelle on n’aura probablement jamais de réponse : ce que ça a rapporté à AXA. Était-ce si intéressant que cela ? Difficile d’en juger.

Quoiqu’il en soit, ce nouveau modèle de publicité a de quoi soulever un certain nombre de questions, notamment au niveau de l’intérêt d’Ingress : seriez-vous prêt à jouer à un jeu si vous saviez qu’il essaierait de vous vendre des assurances ? Intéressante ou non, il ne faudrait en effet pas que cette campagne transforme Ingress en magasin géant…

Via