Babylon Health développe une application de santé basée sur l’IA pour 300 000 personnes au Royaume-Uni

Babylon Health est un fournisseur de services de santé, connu pour ses plateformes basées sur l’intelligence artificielle qui aident à diagnostiquer les problèmes de santé des patients. Les services de cette start-up de la télémédecine se caractérisent par les consultations à distance des patients avec des médecins et des professionnels de la santé via la messagerie texte et vidéo de son application mobile.

Parmi les travaux les plus connus de l’entreprise se trouve un chatbot qu’elle avait créé pour le National Health Service (NHS), l’organisation de la santé publique du Royaume-Uni.

Une femme en train d'utiliser un smartphone.

Crédits Pixabay

En plus de peser actuellement 2 milliards de dollars, Babylon Health est en partenariat avec plusieurs entreprises privées pour fournir des services de santé à leurs employés et l’entreprise compte également se déployer dans 11 pays d’Asie.

En août 2019, la start-up a levé 550 millions de dollars de fonds et a annoncé qu’elle dispensait 4.000 consultations cliniques par jour, soit une interaction avec le patient toutes les 10 secondes, couvrant ainsi 4,3 millions de patients dans le monde. Jusqu’ici, l’entreprise aurait effectué non moins de 1,2 million de consultations numériques.

Babylon Health va prendre en charge les services de santé de toute une ville

Néanmoins, Babylon Health compte utiliser une partie de l’argent obtenu de la levée de fonds pour concrétiser son plus large projet à ce jour, le Digital-First Integrated Care. Comme le rapporte TechCrunch, l’entreprise a signé un accord de 10 ans avec la ville de Wolverhampton en Angleterre pour fournir une application de santé intégrée, basée sur l’intelligence artificielle, couvrant 300.000 personnes, soit l’ensemble de la population de la ville.

L’idée est que Babylone Health, sous la supervision du Royal Wolverhampton NHS Trust (RWT), l’autorité sanitaire locale, crée une application capable de fournir à la fois des diagnostics à distance, mais aussi de surveiller en direct les patients souffrant de maladies chroniques grâce à des appareils portables et d’autres applications de surveillance. De plus, l’application devra permettre de relier les patients aux médecins et autres personnes à distance.

En d’autres termes, ce sera la première fois que Babylon se consacrera à un projet qui combine à la fois les soins médicaux primaires et hospitaliers dans une seule application.

Une application tout-en-un

Dans un rapport, le chef de la direction de Trust, donne plus de détails sur le projet. Il déclare : « Nous savons par notre engagement actif auprès des patients de tous âges et de tous horizons qu’ils souhaitent utiliser une technologie qui améliorera l’accès et leur donnera un meilleur contrôle de leur propre santé, bien-être et inclusion sociale. Par exemple, il devrait être normal pour un patient souffrant d’une affection de longue durée de faire un test sanguin à domicile et d’obtenir les résultats dans son application, tout en pouvant alerter un spécialiste s’il a besoin d’un rendez-vous. Le patient choisit un moment pour se rencontrer, obtient la consultation via l’application, travaille avec son spécialiste pour élaborer un plan de soins et l’application l’encourage à le suivre tout en surveillant l’évaluation de son état. Telle est notre vision des soins intégrés. »

De son côté, Babylon Health est tout aussi optimiste. Son PDG et fondateur, Ali Parsa, a d’ailleurs déclaré dans un communiqué : « Nous sommes extrêmement fiers de cet excitant partenariat de 10 ans avec RWT qui bénéficiera aux patients et au NHS dans son ensemble. Nous comptons plus de 1.000 experts, cliniciens, ingénieurs et scientifiques en intelligence artificielle qui contribueront à faire de Digital-First Integrated Care une réalité et à fournir des soins rapides, efficaces et proactifs aux patients. Avec RWT, nous pouvons accomplir ce travail et aider le NHS à déployer les soins de santé à travers le monde. »