Baladez-vous dans le New York des années 40 grâce à ce Google Street View maison

Google Street View peut trembler. Julian Boilen, un développeur originaire de New York, a en effet utilisé les photos stockées dans les archives de sa ville afin de créer une carte interactive un peu spéciale. Cette dernière va en effet vous permettre de vous promener dans le New York des années 40, et tout ça sans quitter le confort de votre chaise.

En 1939, plusieurs photographes ont arpenté les rues new-yorkaises afin d’immortaliser les bâtiments et les propriétés de la ville.

Que diriez-vous d'explorer le New York des années 40 depuis le confort de votre salon (ou de votre bureau) ?

Que diriez-vous d’explorer le New York des années 40 depuis le confort de votre salon (ou de votre bureau) ?

Les responsables locaux de l’époque avaient en effet besoin de photos pour mieux évaluer la valeur de chaque quartier.

Explorer le New York des années 40

À la fin de leur mission, les photographes ont remis leurs clichés et leurs pellicules à la mairie. Les pièces ont fini aux archives de la ville, où elles ont pris la poussière pendant quelques décennies avant d’être numérisées et cataloguées par les archivistes de l’époque.

Julian Boilen a fini par avoir connaissance de l’existence de ces pièces et il s’est alors mis en tête de les rendre plus accessibles. Pendant plusieurs semaines, le développeur a donc travaillé sur un projet de carte interactive.

Et après quelques litres de café, il a fini par atteindre son objectif.

Accessible à cette adresse, la carte de Julian Boilen se présente sous la forme d’une vue aérienne et stylisée du New York des années 40. Chaque rue, chaque quartier est présent, mais ce n’est pas le plus intéressant. En observant attentivement cette carte, vous remarquerez en effet la présence de milliers de points noirs. Chacun d’entre eux représente une photo et il suffira donc de cliquer sur le point de votre choix pour voir apparaître instantanément sur le côté la photo associée.

Une carte pour se replonger dans le passé de la grosse pomme

Mais ce n’est pas tout. Julian Boilen a également intégré dans le coin inférieur droit de la vue aérienne un bouton permettant de basculer sur une vue satellite de la ville. Un moteur de recherche répond également présent, pour trouver plus facilement un édifice, et il sera même possible de se géolocaliser afin de voir à quoi ressemblait notre maison ou notre immeuble dans les années 40.

Alors bien sûr, Julian Boilen n’est pas non plus parti d’une copie blanche. Il s’est appuyé sur plusieurs API et notamment sur celle de Mapbox.

Le projet a d’ailleurs été partagé en open source sur Github et vous pourrez le réutiliser pour vos propres applications.