Le jour où la baleine de l’Oregon explosa

Il n’est pas rare de voir des baleines s’échouer sur les rivages. Quand cela arrive, les autorités locales doivent trouver un moyen de gérer leur dépouille. Certains choisissent de les rejeter à la mer. Bien entendu, cette opération est assez laborieuse au vu du poids de l’animal. D’autres optent pour des solutions plus radicales.

Le 9 novembre 1970, une baleine de 14 mètres de long, pesant 8 tonnes, s’est échouée sur une plage de Florence, en Oregon. La Oregon Highway Division a dû se charger des restes de l’animal. Ne voyant pas quoi faire de la dépouille, les responsables se sont tournés vers l’US Navy.

Crédits Pixabay

Après s’être concertés, ils sont arrivés à la conclusion que le meilleur moyen de se débarrasser de la baleine était de la faire exploser.

À grand renfort de dynamite

Cette décision fut à l’origine de nombreuses controverses. Les autorités locales ont donc jugé bon  de se justifier. D’après eux, le cadavre de la baleine risquait d’être déterré s’il avait été enfoui sous terre. D’autre part, le fait de rejeter sa dépouille à la mer aurait attiré des requins près des rivages.

L’explosion était donc la meilleure option. Pour faire disparaître cette énorme masse de 8 tonnes, les autorités locales ont utilisé 500 kg de dynamite. L’opération a eu lieu le 12 novembre 1970. De nombreuses personnes se sont rendues sur place pour assister au spectacle.

Attention aux éclaboussures !

Les autorités locales pensaient que cette solution allait permettre de réduire le cadavre en petits morceaux. Ils comptaient ensuite sur les charognards pour s’en occuper. Les choses ne se sont pourtant pas passées comme prévu. En effet, la quantité de dynamite utilisée ne semblait pas suffisante. Une grande partie du cadavre était encore présent sur les lieux.

Après l’explosion, de grands morceaux ont éclaboussé toute la plage. Certains étaient tellement gros qu’ils ont réussi à transpercer le capot d’une voiture qui se trouvait sur place. Selon les sources, les restes de l’animal se sont éparpillés sur plus de 250 m. La plupart des habitants qui étaient sur place ont pris peur et se sont enfuis. Personne n’a été blessé par les débris du cadavre.

Suite à cette opération ratée, les autorités locales ont dû collecter les restes du cadavre pour les enterrer. L’humoriste Dave Barry s’est servi de cette histoire pour un spectacle intitulé « Moby Yuck » qu’il a joué sur scène le 20 mai 1990.