La Somalie n’aime pas KickAss

KickAss a du faire face à une série de coups durs le mois dernier. Après s’être fait bannir de Somalie, la plateforme a du trouver refuge au Royaume de Tonga, et donc au beau milieu de l’océan Pacifique. Enfin pas elle, plutôt son nom de domaine et toute l’histoire est expliquée en détails dans cet article. Oui, et le truc c’est que le registar en charge du TLD .so a voulu aller encore un peu plus loin, sans doute pour brosser les ayant-droits dans le sens du poil.

Il s’est donc amusé à bannir sans préavis tous les noms de domaine ayant une ressemblance, même lointaine, avec ce bon vieux KickAss.so. Comme ça, d’un coup de baguette magique.

Bannissement KickAss

Les somaliens ne déconnent pas avec le téléchargement d’oeuvres protégées.

Les propriétaire des sites Kickas.so, KickAssTorrents.so ou même KickAssMovie.so ont ainsi vu leur site disparaître comme par enchantement des internets, sans même avoir reçu le moindre message expliquant le pourquoi du comment.

Qu’est ce qu’on fait ce soir, Cortex ? Comme d’habitude, Minus, on bannit massivement plein de noms de domaine pour rigoler.

Pas de chance, mais le plus drôle reste à venir car certains de ces sites n’avaient absolument aucun lien ni avec KickAss, ni avec le petit monde merveilleux des torrents. Quelque chose me dit que cette campagne n’a pas du faire que des heureux. Imaginez donc. Un beau matin, vous vous réveillez et hop, votre site répond aux abonnés absents. Non, c’est sûr, il y a de quoi grincer des dents.

En attendant, KickAss.to se porte à merveille, lui. Il a accusé une grosse perte de trafic pendant quelques mois, c’est bien, mais il est revenu dans la course depuis. Si j’en crois Alexa, alors il serait même dans le top 500 des sites les plus fréquentés au monde, et dans le top 100 des sites les plus populaires aux Etats-Unis.

Si vous ne me croyez pas, vous pouvez aller faire un petit tour ici.

Mots-clés kickasstorrentweb