Barbie à son compte Instagram, en mode badass

Barbie est loin – très loin – d’être une femme parfaite. En réalité, c’est même une personne comme les autres et c’est précisément ce que prouve ce compte Instagram animé par l’artiste Annelies Hofmeyr. À la fois amusant et politiquement incorrect, il nous donne une autre vision de cette poupée pas comme les autres.

Barbie n’est pas de toute première jeunesse, c’est un fait. En réalité, elle vient même de fêter son cinquante-huitième anniversaire et elle approche donc tranquillement de la soixantaine.

Barbie Badass

Barbie en mode badass, avec des cornes de cerf, c’est quelque chose.

La belle a donc été commercialisée par Mattel en 1959. Le fabricant américain n’avait d’ailleurs pas eu besoin d’aller chercher bien loin pour l’inventer. Il s’était effectivement inspiré de Bild Lilli, une poupée lancée en Allemagne quelques années plus tôt.

Barbie dans la vraie vie

Barbie a immédiatement rencontré le succès et la poupée a ainsi très vite trouvé sa place dans les foyers américains. Elle marche toujours autant d’ailleurs et elle génère ainsi chaque année plusieurs centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires.

La poupée a pas mal évolué au fil des années et elle a suscité de nombreuses polémiques. Trop blanche pour certains, trop maigre pour d’autres, elle a dû faire face à de nombreuses critiques, mais cela ne l’a pas empêché de continuer son petit bonhomme de chemin.

Annelies Hofmeyr estime pour sa part que la Barbie tient davantage du fantasme que de la réalité et c’est précisément ce qui l’a poussé à lancer de nouveau compte Instagram.

Un compte suivi par plus de 80 000 personnes

Trophy Wife Barbie, ou Barbie Femme Trophée en français, n’a qu’un seul objectif : donner un peu plus de réalisme au mythe. Comment ? En lui faisant vivre la vie d’une femme lambda.

Sur ce compte, donc, la belle n’hésite pas à se goinfrer de Nutella et il lui arrive aussi de faire sauter le soutien-gorge pour se sentir plus à l’aise. En parallèle, elle aime bien aussi faire quelques doigts d’honneur de temps en temps afin de montrer qu’elle est parfaitement capable de jurer elle aussi.

Et ça, bien sûr, c’est sans parler de ses visites régulières chez le gynéco, ni même de son amour pour l’herbe-qui-fait-rigoler.

Ce compte peut sembler un peu puéril, mais il marche fort et il est ainsi suivi par un peu plus de 82 000 personnes.

Mots-clés barbiefuninsolite