Barnes & Noble victime d’une cyberattaque le mois dernier

Barnes & Noble a fait l’objet d’une cyberattaque le mois dernier. Les cybercriminels ont notamment eu accès à une partie du système informatique du libraire américain. Après avoir pris quelques jours pour évaluer l’étendue des dégâts, le numéro un mondial de la vente de livres a fait savoir, jeudi dernier, que les attaquants se sont éventuellement emparés des numéros de téléphone, des adresses e-mail ainsi que des adresses de facturation et d’expédition des clients.

La chaîne de librairies a par contre confirmé que les acteurs de la menace n’ont pas réussi à mettre la main sur les données financières que l’entreprise a cryptées et tokenisées par mesure de sécurité. « Pour vous rassurer, il n’y a eu aucun compromis sur la carte de paiement ou d’autres données financières similaires» a écrit Barnes & Noble dans un e-mail d’alerte envoyé aux clients.

Crédits: Pixabay

Le libraire américain n’a donné aucune information sur le nombre d’utilisateurs dont les données personnelles ont été exposées lors de l’attaque.

Le service Nook tombé en panne

L’incident a perturbé le bon fonctionnement du site web de Barnes & Noble et du service Nook. La plateforme de lecture et de stockage de livres électroniques de l’entreprise était notamment inaccessible pour certains clients. D’autres ont perdu les e-books qu’ils ont achetés par le passé.

Good E-Reader rapporte également que l’attaque informatique a paralysé certaines caisses enregistreuses dans les magasins de détail du numéro un mondial de la vente de livres, bloquant ainsi le traitement des commandes.

Lundi dernier, Barnes & Noble a essayé de rassurer ses clients en disant que les anomalies du service sont causées par une « défaillance du système » et que les ingénieurs de la firme travaillent d’arrache-pied pour résoudre le problème.

Service Nook : de nouveau fonctionnel

Au vu de l’ampleur de l’incident, Barnes & Noble a fait une autre déclaration mercredi 14 octobre. “Nous avons un grave problème de réseau et sommes en train de restaurer nos sauvegardes de serveurs” a confié la chaîne de librairies à Fast Company.

Barnes & Noble a profité de la même occasion pour présenter ses excuses pour les désagréments et les frustrations engendrés par l’interruption du service de lecture électronique Nook.  Ce dernier a été restauré selon l’entreprise.