Batman et Robin : Alicia Silverstone et son “body shaming”

Dans une vidéo postée sur l’application TikTok, Alicia Silverstone est revenue sur une période qui lui a été particulièrement difficile à vivre à la fois sur le plan personnel et professionnel : la sortie de Batman & Robin et les remarques sur son poids.

On peut s’autoriser à penser que George Clooney aurait préféré que les médias s’attardent davantage sur les tétons de son costume que sur le physique de sa partenaire féminine lors de la sortie de Batman & Robin.

Batman et Robin
Batman et Robin

Pour la première fois au cinéma, Batman enregistrait une seconde assistance dans ses aventures (trois en comptant son majordome Alfred) avec l’arrivée de Batgirl, interprétée par Alicia Silverstone. Alors âgée de 19 ans, l’actrice a eu à subir un certain nombre de quolibets sur son physique.

Batman & Robin : Silverstone avait été comparé au cochon Babe

Ce n’est pas la première fois qu’Alicia Silverstone s’exprime publiquement sur les moqueries dont elle avait fait l’objet avant et après la sortie de Batman & Robin. L’an passé, elle avait déclaré que bien que ces articles l’avaient blessée, elle savait que ces derniers étaient en tort.

Ici, ce n’est pas tellement l’actrice qui est mise en avant, le compte Twitter @ForeverSymone partageant ainsi une vidéo TikTok où Alicia Silverstone laisse son interlocutrice rappeler un douloureux passé. En 1996, un article d’Entertainment Weekly avait en effet comparé la future incarnation de Batgirl au cochon Babe, et qu’il semblait que l’actrice était en train de “maigrir rapidement” pour entrer dans son costume de justicière.

Précédemment, Alicia Silverstone avait déclaré que si on lui avait dit qu’être actrice allait consister à “être traitée de grosse”, elle n’aurait eu “aucun intérêt à être célèbre ou conserver une quelconque célébrité”.

Ce “body shaming” (littéralement, “honte corporelle”) n’a toutefois eu qu’un effet limité sur la jeune femme d’alors, PETA l’ayant en effet élue “femme végétarienne la plus sexy” en 2004. Trois ans plus tard, Alicia Silverstone avait même posé nue pour une campagne papier de l’association de défense des animaux. Preuve que les chiens avaient eu beau aboyer, la caravane de l’actrice n’allait pas tarder à la conduire sur des sentiers bien plus favorables.

Source : Screen Rant