Une Américaine a accouché d’un bébé doté d’anticorps au Covid-19

Dans le sud de la Floride, une femme travaillant dans le domaine de la santé  vient d’accoucher d’un bébé possédant des anticorps à la Covid-19. L’on sait que la femme en question, qui travaille en première ligne dans la lutte contre la pandémie, avait été vaccinée contre le coronavirus au cours de sa 36ème semaine de grossesse.  

Les médecins ont rapporté ce fait dans un article de pré-impression, et qui est actuellement en cours de publication. D’après la déclaration des docteurs Paul Gilbert et Chad Rudnick, l’Américaine aurait reçu sa première dose du vaccin de Moderna en janvier dernier. 

Crédits Pixabay

Trois semaines après la vaccination, la femme a accouché d’une petite fille en excellente santé. 

Le premier cas connu au monde

Les chercheurs ont rapporté dans l’article qu’en analysant le sang du cordon ombilical du bébé lors de l’accouchement, ils ont détecté des anticorps. Ils ont déclaré « qu’il existe ainsi un potentiel de protection et de réduction du risque d’infection lié au SARS-CoV-2 grâce à la vaccination maternelle ».

Selon Gilbert, ce serait la première fois au monde qu’un bébé a été signalé possédant des anticorps après que sa mère ait été vaccinée. D’après ses explications, ils ont testé le cordon du bébé afin de voir si les anticorps de sa mère lui ont été transmis. En effet, avec d’autres vaccins administrés durant la période de grossesse, il y a souvent transmission des anticorps de la mère vers le bébé.

D’autres études nécessaires

Bien que l’étude ait permis de confirmer que la transmission des anticorps contre la Covid-19 de la mère vers son bébé est bien possible, les chercheurs ont indiqué qu’il existe encore des points à éclaircir. Par exemple, il faudrait encore déterminer si les anticorps que les nourrissons héritent de leur mère pouvaient effectivement les protéger.

« Nous exhortons les autres chercheurs à créer des registres de grossesse et d’allaitement, et aussi mener des études d’efficacité et de sécurité des vaccins contre la Covid-19 chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes et leurs bébés », ont indiqué les auteurs dans l’article.

Rudnick a déclaré lors d’une interview qu’il s’agit ici d’un petit cas parmi des milliers et des milliers de bébés qui vont naître de mères vaccinées au cours des prochains mois. Il a ajouté que des études supplémentaires contribueront à déterminer combien de temps le bébé pourra être protégé ou encore de quelle quantité d’anticorps il aura besoin pour être protégé.

Mots-clés Covid-19